Créer son blog
Menu

MISE A JOUR, ABCdaire des grottes sud Maroc 2021-22 version française


Rédigé le Dimanche 31 Octobre 2021 à 17:28 | Lu 3 fois | 0 commentaire(s)


L’ABECEDAIRE DES GITES GROTTES         
                             ATLANTIC TROGLO, BATO TROGLO, TROGLODUNE
 
AGLOU
Aglou est une charmante petite station balnéaire située à 100km au sud d’Agadir et à 15km de  la  médina de Tiznit. Elle dispose d’une plage à la baignade surveillée et appréciée des surfeurs. On peut déambuler le long de sa promenade fréquentée par  les Marocains en été. Pour faire les courses, vous trouverez un petit marché couvert au bord de la plage à côté de la poste, et l’épicerie du camping qui fait aussi dépôt de pain ainsi qu’une boucherie.  A l’épicerie, demander Jamel, qui vous fera des tours de magie. Plusieurs restaurants longent le bord de mer. Pour les sportifs, club de surf sur la plage et possibilité de balades en quads.
 
BERBERE
Les grottes sont situées dans la région du Souss dont la population est essentiellement berbère, à ne pas confondre avec la population arabe, même si les Berbères sont eux aussi islamisés depuis plusieurs siècles.
Le plus connu des royaumes berbères fut la Numidie. Il y eut aussi des expansions berbères à travers le sud du Sahara, la plus récente étant celle des Touaregs.
Plus réduites, les zones berbérophones d'aujourd'hui sont inégalement réparties, majoritairement au Maroc et en Algérie ainsi que dans une moindre mesure en Libye, Tunisie et Égypte. Les langues berbères forment une branche de la famille des langues afro-asiatiques. Autrefois, leur alphabet était le tifinagh, encore utilisé par les Touaregs.
Les Berbères constituent donc une mosaïque de peuples de l'Égypte au Maroc, se caractérisant par des relations linguistiques, culturelles et ethniques. On distingue plusieurs formes de langues berbères : chaoui, chleuh dans la région du Souss, rifain, chenoui, kabyle, mzabi, zenati, tamasheq en sont les plus importantes.
Il vous faudra donc apprendre 2 mots différents pour désigner chaque objet du quotidien. Heureusement, le français est compris par la plupart des Marocains, du moins dans les villes.
 
CITERNE et toilettes:
Les grottes alimentées par une citerne destinée à la vaisselle, à la douche et aux toilettes (1000 litres à l’Atlantic Troglo ; 2000 au Bato Troglo ; 3000 au Troglodune). Prévoir de l’eau minérale pour la cuisine et la consommation de boissons. L’eau étant une denrée précieuse, nous recommandons aux clients d’en user avec parcimonie.  En cas de rupture d’eau, le camion citerne vient dans la journée. Des bidons de réserve sont à votre disposition. Appeler Brahim pour faire recharger la citerne (aux frais du propriétaire).
Les WC fonctionnant avec une fosse septique, merci de ne rien jeter dans les toilettes, même le papier toilettes (une corbeille est à votre disposition). L’eau de vaisselle peut être recyclée pour les toilettes.  Pour le ménage, merci d’utiliser un produit éco compatible avec la fosse septique.
 
DESERT
Le paysage aride autour des grottes vous offre un avant-goût du grand désert, dont vous trouverez la porte à Guelmin ou à Tantan, hauts lieux de rassemblements des caravanes et de marchés aux dromadaires.
Le Sahara recouvre une superficie de 8,6 million de m². C’est le plus grand désert chaud au monde. Il doit son extrême aridité à  l'effet d'ombre pluviométrique. Les vents dominants, frais et humides rencontrent une chaîne de montagnes, en l’occurrence le massif de l’Atlas, et doivent se soulever pour le traverser. En s'élevant en en se soulevant, les masses d'air se refroidissent et s'humidifient, ce qui provoque de la condensation en excès, d'où la formation de nuages et précipitations soutenues sur le versant au vent. Lorsque les vents dominants sont arrivés au sommet du relief, déchargés d'une grande partie de leur humidité, cet air est à présent sec et redescend dans le versant sous le vent, se réchauffe et s'assèche : d’où un ciel dégagé et un temps  sec, accompagné d'une grande inhibition pluviométrique. Le versant sous le vent est l'ombre pluviométrique, la zone sèche et aride, d'où la formation de déserts. Ces déserts sont appelés des déserts d'abri.
Si vous souhaitez vous y aventurer, nous vous recommandons une première étape dans l’oasis de Tighmert (Chambres d’hôtes Nomades chez Brahim et écomusée à visiter).
Pour des randonnées de plusieurs jours et une expérience de vie avec les nomades,  consultez www.ethnystory.fr et partez avec notre ami Lahsen.
 
ECONOMIE LOCALE:
Les agrumes et les primeurs forment la production essentielle du Souss et de la côte atlantique. L’arganier et la figue de Barbarie (attention, ça pique !) sont en fort développement et de nombreuses coopératives locales, en particulier de femmes, proposent des produits issus de ces plantes, y compris des produits cosmétiques. La datte et la canne à sucre sont en recul. L’agriculture bio se développe, mais les exploitations sont victimes des alea climatiques et en particulier d’une sécheresse persistante.
La pêche est l’autre activité principale de la région. Les grands ports de Sidi Ifni et d’Agadir raflent cependant la mise au détriment des petits ports comme ceux de Tifnit ou de Laftès, dont les bateaux se remontent encore à la corde ou au tracteur et qui ne peuvent pas sortir quand il y a de la houle.  Le tourisme semble lui aussi stagner dû à  la crise économique. Des projets immobiliers de complexes touristiques comme celui de la Plage Blanche sont en panne, mais ça, on ne s’en plaindra pas…
FOUR A PAIN :
Le pain se consomme en grande quantité car il remplace les couverts dans les repas traditionnels où l’on mange avec les mains : le pain sert alors à saisir les aliments avec la main droite.
En période estivale, un four à pain ambulant s’installe dans la grande rue d’Aglou. Sinon, en dehors des dépôts de pain (épicerie du camping, marché couvert), vous trouverez des boulangeries à Zaouit, à la sortie d’Aglou, ou à Tiznit. Nous vous conseillons le pain berbère cuit sur un lit de cailloux qui lui donne son aspect caractéristique de galette avec des petits trous, appelé pain tafarnout. Samia, la femme de Brahim peut vous proposer du pain fait maison.
 
GROTTES
Plus de mille grottes sont recensées le long de la côte. Il y en a en réalité probablement plus de 3000 jusqu’à Agadir. Elles sont  numérotées du nord vers le sud. Le Troglodune porte le n° 477, le Bato Troglo le N° 475 et l’Atlantic Troglo, le N° 465. Certaines grottes creusées de façon sauvage ne sont pas recensées. Le n° de la grotte peut changer à chaque comptage officiel. Servant de cabane pour les pêcheurs, certaines sont au niveau de la plage et mesurent en principe 6m de profondeur, au moins de quoi abriter les cannes à pêche... D’autres sont creusées en hauteur dans la falaise. La pierre est plus ou moins dure selon les endroits. Dans les années 1970, Aglou et ses grottes furent un repaire international de hippies. Aujourd’hui, les grottes appartiennent à des pêcheurs du village ou à des vacanciers, marocains pour l’essentiel. La plupart des grottes ne disposent d’aucune commodité. Les mieux équipées sont dotées d’une citerne, d’une fosse septique et d’un panneau solaire, comme le Troglodune. Certaine grottes sont surmontées d’un étage bâti, mais perdent alors leur authenticité. Comme dans les maisons troglodytes, la température est constante dans les grottes et le taux d’humidité supérieur à celui d’une maison. C’est en été qu’on ressent le plus d’humidité, par contraste entre les températures extérieures élevées et l’inertie thermique de l’intérieur de la grotte. Le brouillard qui s’élève souvent le matin en été- dû à l’évaporation de l’air chaud provenant du désert au contact de la fraîcheur marine – apporte aussi de l’humidité. On apprécie d’autant mieux la douceur des grottes en hiver.
 
HAMMAM
Un hammam public est  disponible à l’entrée de Tiznit en arrivant d’Aglou. Tourner à gauche vers le marché Bab el Aglou juste après la station Total. Le hammam se trouve à 100m sur la gauche, dans le complexe Babel Aglou. Le ticket d’entrée est de 12 dirhams par adulte. Pour les hommes,  prévoir un maillot de bain. Pour les femmes, vous êtes libres de garder ou non un sous-vêtement. Prévoir les serviettes et le savon. Prendre 2 ou 3 sceaux dans le vestiaire du hammam, pou mélanger l’eau chaude et l’eau froide et vous servir de tabouret en le retournant et en le couvrant d’un linge. Vous pouvez aussi demander un gommage massage.
Seul le Troglodune dispose d’un hammam alimenté au feu de bois. Brahim vous expliquera son fonctionnement et vous fournira le bois. Allumé le soir, il sera chaud au bout de 2 ou 3 heures. Il sera encore chaud au matin.
-           Remplir la citerne du hammam avec de l’eau
-           Allumer un feu (papier petit bois ramassé sur la plage ; bûches fournies) dans le foyer situé à l’extérieur du mur. Laisser la trappe ouverte. Ajouter 1 ou 2 bûches le cas échéant. Vous pouvez aussi récupérer des braises du hammam pour allumer le BBQ. Laisser la porte du hammam bien fermée pour conserver la chaleur. Utiliser la louche pour puiser l’eau dans la citerne pour ne pas se brûler et mélanger avec l’eau froide dans le seau ou la bassine.
Notez que les hammams au bois sont en partie responsables de la déforestation, donc à utiliser avec modération surtout dans nos régions désertiques.
 
INTERNET
Le séjour dans les grottes est l’occasion rêvée de se couper du monde extérieur.
Le réseau téléphonique ne passe pas dans la grotte, mais dans la cour et au-dessus, sur les dunes. Il n’y a évidemment pas de connexion internet, l’objectif du lieu étant de se déconnecter du monde…
Vous pouvez également vous connecter dans de nombreux cafés à Aglou ou à Tiznit, et recharger vos batteries.
Nous vous recommandons de prévoir un port USB à brancher sur l’allume cigare de la voiture pour recharger les portables.
 
JOURS FERIES ET JOURS DE FETE :
Jours officiels en dehors des fêtes religieuses : 11 janvier, 1er mai, 23 mai, 30 juillet, 14 et 20 août,  6 et 18 novembre. Seules les administrations sont fermées. De manière générale, vous trouvez des magasins ouverts tous les jours.
La plupart des fêtes ont lieu au mois d’août : fantasias de Tiznit ou moussem.
Les moussem sont des rassemblements au tour du tombeau d’un Saint ou marabout. Ils durent en général trois jours et tiennent aussi bien de la foire agricole que de la manifestation religieuse. Près de Tiznit a lieu le moussem de Sidi Ahmed ou Moussa. A Guelmin, le moussem dans l’oasis de Asrir a lieu en juin et la grande foire aux chameaux en juillet. Les dates changent selon le calendrier musulman et la période du Ramadan qui avance de 10 jours tous les ans.
Vous pouvez aussi assister à des fantasia, très spectaculaires course de chevaux avec tirs de fusils…
 
KHEMOUN et autres épices :
A  l‘arrière du marché dans la medina de Tiznit, Brahim vous indiquera les marchands d’épices : cumin en poudre (khemoun) qui est utilisé dans de nombreuses préparations,  y compris les salades marocaines ; poivre, cannelle, gingembre, piment. Essayez aussi le café moulu avec les épices et tentez de deviner tout ce qu’ils mettent dedans. A conserver dans des sachets ou récipients étanches à cause de l’humidité de la grotte.  Juste à côté, vous avez aussi le marchand d’olives et de dattes…
Demandez à Brahim de vous indiquer le vendeur d’huile d’olive à l’ombre des remparts de la médina de Tiznit ou dans le village de Zaouit. Vous pourrez aussi lui acheter de l’amlou pour le petit déjeuner : un mélange à base d’huile d’argan, d’amandes pilées et de miel. Très calorique, mais délicieux…
 
LITTERATURE :
Tahar Ben Jelloun, Mohamed Choukri ou Driss Chraibi sont probablement les auteurs contemporains les plus reconnus, témoins des contradictions d’un pays en proie aux tiraillements entre ses traditions et l’aspiration à la modernité, entre colère et nostalgie.
A lire :
L’Enfant des Sables de Tahar Ben Jelloun ; Le pain nu, de Mohamed Choukri ; Le passé simple ou Une place au Soleil de Driss Chraibi…
Quelques autres classiques pour vous plonger dans l’atmosphère et dans l’histoire du Maghreb et du Moyen Orient: Désert de JM Le CLézio, ;  lnch’Allah de Gilbert Sinoué, Les Désorientés de Amin Malalouf.
 
MEDINA de Tiznit :
La ville de Tiznit fut construite par Moulay Hassan,  le sultan « bleu » au 19ème siècle, soucieux d’étendre son autorité  dans la région. Ses vieux remparts aux couleurs roses font 6 km de long et abritent encore des métiers traditionnels, en particulier les orfèvres qui vendent des parures berbères. Adressez-vous au centre d’artisanat à côté du marché (face à la poste).
Pour la poterie, vous pouvez acheter des plats à Tajine dans la medina dans la rue de l’oued. Mais pour un plus large choix, nous vous conseillons le grand marchand à la sortie de Tiznit sur la route d’Agadir. Brahim vous indiquera aussi où acheter une djelabba ou des babouches. Le mieux est de se garer place du Mechouar au cœur de la medina puis de vous promener à pied.
 
NUIT :
Pour une ambiance garantie, passez vos soirées à la lueur des bougies. Nous avons aussi des lampes solaires à votre disposition. Les lampes Little Sun en forme de tournesol sont vendues sur internet au profit d’une association pour l’enfance. Vous pouvez en commander en souvenir de votre séjour sur www. littlesun.com. Si vous sortez le soir, n’oubliez pas de vous munir d’une torche pour rentrer à la grotte. Repérez bien l’accès par la piste. Compter exactement 3 km depuis le « goudron ». Attention, en hiver, le soleil se couche dès 18h00. Un spectacle magique à ne pas manquer !
Profitez de la nuit étoilée. Quant aux lueurs sur le sable et sur les rochers, ce sont les lampes des pêcheurs qui entrent en action à la tombée de la nuit, ou tôt le matin pour les bateaux du petit port de Laftès.
 
OISEAUX :
Vous croiserez principalement des mouettes et des goélands qui passent au ras de la terrasse, de petits  gravelots qui courent sur la plage. Vous verrez aussi des balbuzards pêcheurs, des cormorans et des pélicans, des ibis, dont  l’ibis noir à tête chauve, une espèce endémique du parc de Souss Massa. Si vous aimez les oiseaux, ne ratez pas la réserve ornithologique de Massa, en particulier au moment des migrations de flamands roses, au printemps et  l’automne. Accès par Massa et Sidi Rbat, en remontant vers Agadir. Vous pouvez réserver un guide ou en trouver un sur place. Brahim peut vous y emmener en excursion.
 
PECHEURS :
La pêcherie de Laftès, à gauche sur la piste en venant aux grottes, abrite une criée où vous pouvez acheter du poisson frais, en général entre midi et 13h30, sous réserve que les conditions meteo permettent aux bateaux de sortir. Beaucoup de petits pêcheurs à la ligne viennent aussi apporter le fruit de leur pêche à la halle aux poissons. Vous y trouverez votre bonheur : loup, corbin, mulet, thon, dorade, raie, etc… mais aussi homard, araignées de mer, seiche ou poulpe. Des pêcheurs viendront probablement directement à la grotte vous proposer du poisson ou des moules. Si vous achetez du poulpe, demandez qu’on vous le prépare car il est difficile à dépecer et en plus il faut le battre pour l’attendrir…
Si vous êtes vous-même amateurs de pêche, vous pouvez planter vos cannes sur la plage à la tombée du jour. Pour une pêche en mer, demander à Brahim de vous organiser cela. Il faudra vous lever tôt.
Eviter de ramasser des moules à certaines saisons. Vous renseigner auprès des pêcheurs.
 
QUATRE SAISONS :
Les grottes sont agréables à toutes les saisons, même en hiver. Les écarts de température étant moindres par temps frais, on ressent moins l’humidité en hiver qu’en été. En été, le brouillard tarde parfois à se lever sur la côte. Vous êtes en tout cas à l’abri des grosses chaleurs : même s’il fait 35 ou 40° à Tiznit, la température dépasse rarement les 30° à Aglou. Très peu de pluie, mais méfiez-vous des oueds à  la moindre goutte, car ils se transforment vite en torrents dévastateurs.
En hiver, le soleil met plus de temps à venir éclairer les grottes (sauf l’Atlantic Troglo). Prévoyez une petite laine pour le matin et pour le soir car le vent peut être frais. Les vêtements en polaire sont les plus efficaces pour se protéger du vent et de l’humidité. Le Must, une djellaba en polaire pour le soir.  Brahim vous indiquera le magasin à Tiznit.
 
RANDONNEES et autres activité sportives (parapente, surf, quad, équitation, pêche) :
Vous verrez peut-être passer de drôles d’oiseaux au-dessus des grottes : ce sont les parapentes du club d’Aglou qui décollent de la dune au-dessus des grottes. Demandez Philippe chez parapentemaroc.com ou à Maroc parapente : 06 77 80 68 07.
Le club de surf d’Aglou est situé sur la plage. Pas d’imprudence, car les courants sont parfois violents.
Pour les locations et randos en quad, adresse-vous à quad.tiznit@gmail.com sur la route de la plage à Aglou :  www.quadtiznit.com. Michel : +212 667 024 525.
Pour les balades, randos et stages d’équitation, le Ranch des 2 gazelles est situé à Sidi Boufdail à 10km d’Aglou. Très beaux chevaux arabes. Randos ½ journée, journée, circuit semaine ou balade à l’heure. www.les2gazelles.com. contact@les2gazelles.com
Et pour les marcheurs, la balade jusqu’au village par la piste ou par  la plage fait environ 4 km : un exercice quotidien  que nous vous recommandons. Si vous êtes fatigués au retour, le stop fonctionne très bien. Postez-vous à l’entrée de la piste.
 
 SOUK
Le grand souk de Tiznit se trouve à droite sur la route de Tafraout, du mardi au jeudi. Le mardi, vous verrez du bétail. Pour les légumes, venir le mercredi ou le jeudi matin. Vous pouvez acheter des paniers ou un sac  à l’entrée du souk et vous pouvez aussi louer les services d’un porteur avec sa petite charrette. Faites provision pour la semaine. Les légumes au Maroc sont particulièrement gouteux. Ne ratez pas non plus les oranges en hiver. Pour le souk aux dromadaires, il faut pousser jusqu’à Guelmin le samedi matin (dormir à l’oasis de Tighmert chez CHAMBRE D’HOTES NOMADES).
 
TAJINE
C’est le plat le plus commun dans les restaurants de la région. Le plat à tajine traditionnel a un couvercle caractéristique en forme de cheminée. Le  plat à tajine berbère possède un couvercle plus rond. Un brasero est à votre disposition pour cuire le tajine.  Mettre les légumes au fond (tomates, tranches fines de carottes. Choisissez un poisson à chair ferme (sar, mulet ou courbine, loup, dorade) ou du poulpe. Pour la viande, au choix poulet, agneau, bœuf… ou le dromadaire.
Couvrez avec les autres légumes disposés en pyramide sur la viande ou le poisson : pommes de terre en lamelles fines, courgettes en baguettes, poireaux, navets, potiron… Prévoir au moins 1 heure de cuisson.
 
URGENCES
Le réseau téléphonique passe sur la falaise. Appelez Brahim si  nécessaire. L’hôpital le plus proche est  15km à l’entrée de Tiznit.
Médecin à Aglou : Mobarik Azzam +212 6 61 38 34 10 / SOS médecins : 05 22 98 98 98
Pharmacie à Zaouit
N° Police secours :19 / Pompiers, ambulances : 15 / Accidents de la route : 177
 
VENTS et marées
Le vent se lève parfois, le cherqui, ou sirocco, vent du sud ouest, ou le tagout qui vient de la mer. Des tempêtes de sable peuvent aussi se lever mais elles ne durent jamais longtemps.
A marée basse, la mer laisse de petits bassins juste en face de la grotte où vous pourrez vous baigner en toute sécurité avec les enfants.
 
WHISKY et autres alcools
Trouver de l’alcool s’avère un exercice difficile dans le sud du Maroc. A Agadir, en vente au supermarché Takadao situé sur la rocade Est (entrée sur le côté). Si vous venez en avion, prenez quelques bouteilles au duty free qui feront plaisir à vos amis marocains. Si vous venez du Nord en voiture, faites provision à Marrakech.
A Tiznit, s’adresser au bar de l’hôtel TIZNIT au rond-point de la route d’Agadir. On pénètre dans le bar par une petite entrée sur la gauche à l’extérieur de l’hôtel. A l’intérieur, ambiance assurée… 
 
(TA)X (I)S
Petits taxis 3 places (Peugeot 205 rouge). Compter un supplément entre 20h et 8h du matin. Les taxis collectifs (véhicules vert et blanc Fiat) vous emmèneront à Tiznit depuis la route, voire jusqu’à Agadir ou à l’aéroport, à un tarif très avantageux, mais à vos risques et périls. Si vous n’aimez pas les sensations fortes en voiture, le mieux est de demander à Brahim de vous véhiculer.
 
ZINA et autre vocabulaire
Zina signifie « jolie » !
Quelques expressions courantes à connaître :
Slama (ou salamalekoum) : bonjour, au revoir
Shoukran : merci / Mahaaba : Bienvenue / Labess ? Debher : Ca va ? Oui, merci, et vous ?
Walou ! y’en a pas / Makain mouchkin : pas de problème !
Et surtout Inch’ Allah : à la revoyure, si Dieu le veut !



Nouveau commentaire :