Yves-Charles FERCOQ, encore et toujours

Lectures, Humour et tendresse


Nul n’est irremplaçable… les absents ont toujours tort… Que dire à propos d’Yves Charles Fercocq ? Chacun garde enfoui des souvenirs personnels de ce passager du temps, unique en son genre.
Y-C F nous laisse un sourire en mi-teinte avec l’annonce de la parution de "L’aventure du faux pas de deux", suivie de "une aventure posthume de Sherlock Holmes".


Aux Holmésiens de tout bord

« Madame, Monsieur,
Chère Holmésienne, cher Holmésien,
Chers amis, dear friends,
 
« Mon ami, la vie est infiniment plus étrange que tout ce que l'esprit humain pourrait inventer » s'exclama Yves-Charles alors que nous étions assis de part et d'autre de la cheminée dans son antre de Montsoreau.
— Nous n'oserions pas concevoir les choses qui constituent pourtant de simples banalités de l'existence. Si nous pouvions nous envoler main dans la main par cette fenêtre et planer au-dessus de la Loire en soulevant légèrement au passage le toit des maisons pour risquer un œil sur les choses singulières qui s'y passent, sur les coïncidences étranges, les projets, les méprises, les surprenantes chaînes d'événements qui, de générations en générations, débouchent sur les résultats les plus aberrants, nous rendrions suranné et inintéressant tout récit de fiction, avec ses conventions et ses chutes prévisibles.
— Je n'en suis pas vraiment convaincu, » répondis-je. « Les affaires qui font la une des journaux sont généralement plutôt simplistes et pour le moins vulgaires. Les rapports de police font preuve d'un réalisme poussé à ses extrêmes limites et il faut bien reconnaître que le résultat n'est, ni fascinant, ni artistique. » [1]
 Sur ce, Yves-Charles nous resservit un verre de cet excellent saumur-champigny qu'il gardait pour les copains de passage.
C'est au cours d'une de ces après-midi de l'année dernière, passées devant le feu de la cheminée dans sa maison troglodyte au portail rouge vif, que Yves-Charles nous parla des histoires qu'il réservait pour une future anthologie de textes des Évadés de Dartmoor, alors en préparation.
La qualité et la longueur des nouvelles qu'il nous fit lire nous persuada d'envisager une publication séparée, laquelle devint prioritaire au fur et à mesure que les forces de notre ami déclinaient.
Yves-Charles trouva l'énergie, dans sa chambre stérile du CHU d'Angers, de relire, d'apporter des retouches à son récit et d'échanger quelques dernières plaisanteries sur le texte de quatrième de couverture. Il nous a quittés au début janvier 2018, sans avoir pu revoir son cher Turbine, le gros chat qui partageait sa grotte de Montsoreau, ni avoir pu tenir entre les mains un exemplaire du bouquin qu'il tenait tant à voir paraître.  
 
 [1] Toute ressemblance avec le début de "A Case of Identity" ( « Un Cas d'identité », trad. Faustroll), 
paru dans le Strand Magazine de septembre 1891, ne serait que pure coïncidence résultant du mauvais esprit du lecteur.

C'est donc avec le cœur lourd que les Éditions Faustroll annoncent la publication de :
L'AVENTURE DU FAUX PAS DE DEUX
suivie de
UNE AVENTURE POSTHUME DE SHERLOCK HOLMES 
par Yves-Charles FERCOQ
avec des illustrations de l'auteur

120 pages, 2018, édition papier : 12 euros
 


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Jeudi 17 Mai 2018 à 19:15 | Lu 26 fois