Western Troglo !

C’est pas rigolo


Chassez le naturel, il revient au galop : « l’ot soir », je voulais me changer les idées, sortir de mon univers quotidien et souterrain. Allez ! un bon western fera l’affaire. Et bang ! M’vla plongé dans une histoire de troglodytes indiens ! De quoi en perdre son latin !
Hugh ! Bone Tomawak avec kurt Russel, face aux méchants indiens, troglodytes en plus…


Le film, détaillé par « œil qui vole dans les trous » (traduction indienne incertaine)

Dans les années 1890, quelque part entre leTexas et le Nouveau Mexique. Dans la paisible ville de Bright Hope, une mystérieuse horde d'indiens cannibales en quête de vengeance kidnappe plusieurs personnes. Le shérif local accompagné de quelques hommes se lancent alors à leur poursuite pour tenter de les sauver…
Face à nos z’héros made in USA (estampillés "Donald T"), les méchants-vilains-indiens-sauvages et… troglodytes (cannibales, sales, cromagnonesques) bouffent toute crue de la chair blanche fraichement dépecée. Mais à la fin, rassurez vous, ils sont occis, justice est faite.

Ne vous laissez pas « trumper » !

Nous sommes loin du mythe du « bon sauvage ». Vous l’aurez compris. Là je bondis de mon divan-canette de bière.  On dépasse la mesure !  qu’on considère les indiens (et je mets les mexicains dans le même sac) comme des oiseaux à plume de mauvais augure, ça c’est habituel… Mais qu’on y associe les « troglodytes » espèce en voie de résurrection,  dépravés,  bètes et méchants,  adepte de viande fraiche, bio ou pas !  Là, l’homme des cavernes que je suis est consterné par la toute puissance « des images qui volent » (traduction  indienne incertaine) qui nous présentent ainsi, au 21ème siècle.
On peut aussi être des hommes modernes (portable et confort garanti) dans nos cavernes transformées en cocons de pierre.
Bon, je reste sur ma faim, à la fin du film… j’vais m’faire une entrecôte bien saignante. Quoique ? un p’tit steack tartare…

Western Troglo !
Bone Tomahawk est western américain écrit et réalisé par S. Craig Zahler, sorti  en 2015. Avec … Kurt Russell
Rejoignez nous sur notre page facebook : https://www.facebook.com/troglonautes
Vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime”.
 


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Mardi 7 Février 2017 à 10:39 | Lu 155 fois