Vous avez dit « Comblanchien » ?

Géologie


Au cœur d'une ancienne carrière d’extraction, abandonnée puis sécurisée, est né le projet artistique que nous avons exposé dans le sujet précédent (Street art on the rocks), appelé la Karrière. Les gigantesques fresques « street art » sont réalisées sur d’immenses façades de calcaire appelé pierre de Comblanchien.


Le calcaire de Comblanchien est un calcaire très pur et compact qui affleure largement en Côte d’Or, notamment dans la côte de Nuits où son épaisseur atteint 70 m à Nuits-Saint-Georges ainsi que dans la région dijonnaise où son épaisseur est de 60 m de profondeur. Sa grande résistance à l'érosion lui permet d'affleurer en falaises et il est à l'origine des reliefs typiques de la Côte.
Le Comblanchien a des caractéristiques semblables au marbre, avec des nuances allant du rose liseron au beige. Son aspect veiné est recherché en architecture. Il n'est pas sujet au gel ; son grain est fin et peut être poli : il peut même être glissant comme pavement. Ce « marbre » de Comblanchien qui se décline en 83 variétés et de multiples nuances (blanche, rose, bleue, grise, jaune, dorée, veinée, perlée, grainée, rubanée, mouchetée...) est utilisé en construction ; Il a été utilisé par Garnier, pour l’Opéra de Paris, sur le socle de la statue de la Liberté à New York et dans les escaliers de la Pyramide du Louvre. Cette roche n’est utilisée fréquemment dans d'autres régions que depuis le milieu du XIXème siècle, moment à partir duquel le creusement du Canal de bourgogne a permis son acheminement par voie navigable.


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Jeudi 4 Juillet 2019 à 16:07 | Lu 102 fois





1.Posté par Manon le 09/08/2019 14:03 (depuis mobile)
Bonjour
J''ai fait un dessin pour votre site en 2010 et vous avez fait un article me présentant ainsi que mon travail. Aujourd''hui c''est le premier résultat de recherche quand on cherche mon nom sur Google, avec ma photo et mon nom de famille publics

2.Posté par Manon le 09/08/2019 14:04 (depuis mobile)
Je souhaiterais que cet article soit supprimé pour préserver ma vie privée. Bien cordialement.
Mme Manon Dethoor

Nouveau commentaire :
Facebook