Troglos et confinement

Effet de mode ou reflexe ?


Grottes du paléolithique, souterrains refuges… Vous connaissez la chanson ! Confortablement « coconfiné » dans ma caverne d’Ali-Baba que je retape au fil du temps qui s’étire, comme cette phrase, j’écoute ma radio préférée. Branché corona, je tombe sur une info qui m‘hameçonne : deux jeunes ont établi leurs quartiers de confinement : dans une grotte !


​La Provence, article de Florent Bonnefoi, 20 avril 2020

« En d'autres circonstances, c'est un concept qui aurait pu faire fureur sur Airbnb : un logement - presque - tout confort dans une grotte naturelle, en plein cœur du massif de Sainte-Victoire. Lors d'une patrouille dans ce secteur du Tholonet, vendredi, entre le plateau de Bibémus et le barrage Zola, une équipe de l'Office national des forêts (ONF) est tombée des nues. Attirés par une étrange voile rouge, tendue entre pins en plein coeur de ce site protégé, les agents sont tombés nez à nez avec les jeunes gens qui, qde toute évidence, avaient établi leurs quartiers dans cette grotte. Ces occupants âgés d'une vingtaine d'années et originaires d'Aix et de Marseille n'étaient pas de simples campeurs d'un soir en quête d'un week-end de confinement ambiance Pierrafeu.
La cavité avait été confortablement aménagée, avec un lit, des tables, des chaises, une commode, et même un canapé et un tapis assorti aux grès du Miocène. Bref, tout le confort de l'homme moderne chez celui du Néolithique. Et si la vue sur les paysages peints par Cézanne ne suffisait pas, les deux compères avaient pris le soin d'accrocher une photo noir-et-blanc soigneusement encadrée au mur, enfin, à la paroi. "Ce n'était pas vraiment un camp survivaliste", sourit un gendarme, relevant toutefois que les deux campeurs avaient fait du feu au beau milieu de la forêt. Ce qui leur a valu d'être verbalisés, au-delà du fait de n'avoir pas respecté le confinement (le massif est de toute façon strictement interdit d'accès au public par arrêté préfectoral), et mis en demeure de remettre les lieux en état, ce qui a été fait ce week-end. »
Bon réflexe que je ne peux qu’applaudir ! Pour le réflexe peut être ancestral.  Mais l’ordre règne en ces temps de corona.
 
« Fin de confinement illicite pour deux campeurs dans le massif de la Ste Victoire.
Le vendredi 17 avril dernier, une patrouille de l'ONF a permis la découverte, sur la commune du Tholonet dans le massif de la Ste Victoire (site protégé), d'un campement aménagé dans une grotte et occupé par deux individus.
Les deux jeunes hommes originaires d'Aix en Provence et de Marseille vivaient dans une grotte aménagée (Les lieux étaient meublés : présence d'un lit, d'un canapé, d'une commode et d'une table avec 04 chaises) en pleine nature dans le massif de la Ste Victoire au mépris des règles du confinement actuel mais aussi de celles réglementant l'accès à cet espace protégé.
Ils ont été délogés de leur campement par les forces de l'ordre et verbalisés pour non-respect du confinement (dont l'un en réitération) mais également pour avoir fait un feu en plein massif forestier. Ils ont également été mis en demeure de nettoyer les lieux avant leur départ.
Il est rappelé que la gendarmerie en partenariat et coordination avec l'ONF continue de surveiller les massifs forestiers et les sites protégés naturels du département (calanques - alpilles - Ste Victoire...) pour notamment faire respecter les mesures de confinement.
Préfecture de police des Bouches-du-Rhône
 
 
 
 
 

Post-scriptum :
La montagne Sainte-Victoire, près d'Aix-en-Provence, est le sujet de près de 80 œuvres du peintre français Paul Cézanne
A retrouver sur www.troglonautes.com
Rejoignez nous sur notre page facebook :
 https://www.facebook.com/troglonautes
et … http://troglotheque.com


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Mercredi 22 Avril 2020 à 12:28 | Lu 308 fois