Saumur, de cave en cave 3 : Veuve Amiot, à la pointe du progrès


Aujourd’hui, impossible de parler de « bons vins » sans prononcer le nom de Veuve Amiot. Cette grande maison a su s’étendre dans le monde entier au fil des années. C'est au XIXe siècle que Veuve Amiot va connaître une renommée internationale. Elisabeth Amiot, devenue veuve, prend en main la destinée de son vin, bien décidée à ce qu'il soit le plus grand des vins de Loire. La marque jouit actuellement d'une réputation mondiale, au travers de nombreuses appellations AOC (appellation d'origine controlée).


Saumur, de cave en cave  3 : Veuve Amiot, à la pointe du progrès

C’est en 1884 que débute l’Histoire de Veuve Amiot. Elisa Amiot décide, après la mort de son époux, de reprendre les rènes de l'entreprise. Le 10 Avril de cette année là, Elisa Amiot fonde Veuve Amiot. Avec l’aide de son fils et de son gendre, elle réussit pleinement son pari : la renommée va  s'étendre au-delà des frontières, de l’Extrême-Orient, de l’Australie à Singapour. En 1988, Veuve Amiot fait partie des leaders du marché français, grâce à ses vins effervescents. 
Cette réussite repose sur la complète maitrise d'un savoir faire : de la vigne à la mise en bouteille, la Maison Veuve Amiot agit sur l'ensemble du processus d'élaboration en méthode traditionnelle. Chaque étape de l'élaboration fait l'objet d'une attention minutieuse : sélection des cuvées, assemblages, tirages, prise de mousse et vieillissement en caves de tuffeau, dégorgement, habillage. Afin d'assurer son développement, Veuve Amiot accru son réseau de galeries soit plus de 6 kmx de galeries. La visite des caves est ouverte au public, ainsi que ses installations à la pointe de la modernité. Et vous pourrez, bien entendu déguster de prestigieuses cuvées.
Périodes d'ouverture 2011
du 01/01 au 31/12 : tous les jours, 10h-13h / 14h-18h (fermeture le dimanche en janvier et février)
Fermeture annuelle : 25/12 et 01/01
Visite guidée pour les groupes : sur rendez-vous tous les jours de l'année

Textes Soraya Whabi


Saumur, de cave en cave  3 : Veuve Amiot, à la pointe du progrès


Rédigé par Patrick Edgard-Rosa le Lundi 4 Juillet 2011 à 10:45 | Lu 644 fois