Night clubs au cœur de la roche.


L’été approche à petits pas. Si ces derniers vous guident par le plus grand des hasards à Minorque ou en République Dominicaine, nous avons déniché pour vous, les joyeux fêtards, éloignés momentanément de notre monde souterrain, de quoi chasser toute nostalgie naissante.


« The cave » à Guacara Taina, Saint Domingue (République Dominicaine)

Night clubs au cœur de la roche.

Pas à vingt mille lieux, mais à 20 mètres sous terre, le club le plus profond du monde se situe dans la banlieue sud de Saint Domingue et peut accueillir jusqu’à 3 000 fétards répartis sur trois dance floors. Le seul hic, et là, ça me dérange, c’est qu’il a fallu chasser les chauves-souris de l’endroit.

http://guacarataina.net


« Cova d’en Xoroi » (Minorque, Espagne)

Night clubs au cœur de la roche.

Plus soft, le club le plus inaccessible au monde, construit dans le creux d’une falaise fait office de restaurant le jour et repaire d’illustres DJ’s la nuit. Un festival d’ « ambient » (musique électronique créée par Brian Eno) s’y déroule les mois d’aôut. Autrefois le site aurait servi de refuge à un pirate, Xoroi. La légende dit que ce dernier aurait surgi de la mer, après avoir enlevé une jeune femme. Découvert dans cette cache, il se serait jeté de la falaise.

www.covadenxoroi.com


Mister Trog



Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Vendredi 6 Mai 2011 à 18:56 | Lu 633 fois