Les “hercules” de Rochemenier


Après deux mois d’errance estivale et de pérégrinations marocaines, nous reprenons le suivi des chantiers entrepris avant l’été.
Colossal. Voilà ce qui nous vient à l’esprit lorsque nous découvrons l’ampleur des travaux entrepris pas les Justeau, propriétaires des deux restaurants et initiateurs d’un projet herculéen qui vise à la construction d’un “complexe hôtelier en troglo” dans ce magnifique petit village.
C’est régulièrement que vous pourrez vivre en images et en infos les étapes décisives de la transformation du site.


Les “hercules” de Rochemenier
De prime abord, rien de très excitant lorsque nous franchissons les grilles du chantier. Nous descendons le nouveau talus et là, c’est la grande claque. Un “défilé” s’impose à nous. D’un côté, un talus massif de puissants blocs rocheux, de l’autre un échafaudage qui semble sur trente mètres de long contenir la roche. Rien de tout cela n’existait il y a deux mois sauf dans les têtes bien pensantes de la famille, de l’architecte et autres spécialistes. La dernière fois que nous étions venu rendre visite à Norbert, c’était dans le cadre du tournage de l’émission “Des racines et des ailes”. Et bien, les copains faiseurs d’images vont être surpris… je connaissais sur le papier l’ampleur des travaux annoncés par une équipe emmenée par le père, jovial, mais l’oeil aux aguets sur les moindres détails. L’impression de départ était faussée par ce que nos trois hercules entreprenaient par eux–mêmes. Petit sourire aux lèvres lorsqu’ils nous livrent ce qu’ils ont dans la tête : et vas-y que je te perce un tunnel par çi, et que je décaisse par là… relativement fastoche !
La réalité s’impose à notre regard héberlué et hébété.

Nous prenons conscience que les travaux entrepris sont à la mesure du financement prévu (  ). Nous parcourons le site éclaté, mais pas éventré dans tous les sens, en nous remémorant l’avant travaux.  Une vieille paroi maçonnée a tout simplement disparu, les talus qui permettaient  de “remonter à la surface” n’existent plus que dans ma mémoire photographique. Le site a pris de la hauteur… gros bétas que nous sommes : tout a été décaissé d’environ 1 m 50 !
Rochemenier story, premier épisode où l’on entrevoit l’immense vision des propriétaires des lieux, mais difficile de se mettre à leur place malgré notre volonté et notre curiosité de départ. Là, nous plongeons à leurs côtés.
 
A suivre…

Sur les travaux de Rochemenier :
Article 1130 : grands travaux à Rochemenier
Article 373 : passage de témoins


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Mardi 10 Septembre 2013 à 05:19 | Lu 311 fois