Le CTATP, vous connaissez?


Le CATP change de nom. Voilà une bonne nouvelle ! En effet, à moins d’être un Saumurois initié aux arcanes de la vie associative locale, comment deviner que le CATP est une l’association, longtemps la seule d’ailleurs (rendons à César ce qui est à César !), dédiée au rayonnement du troglodytisme, cela sur l’ensemble de la région : un A pour Anjou, un T pour Touraine, un P pour Poitou. Il fallait le deviner ! Quand nous sommes arrivés à Saumur, j'avoue humblement que je croyais que le CATP était une sorte d'entreprise de travaux publics…


Le CTATP, vous connaissez?

Ouvrons le débat

Il semblerait donc qu’après décision des membres du bureau, l’association ait décidé de changer de nom et de faire apparaître au grand jour  le rôle qui est le sien : la défense et la promotion du troglodytisme en Pays de Loire. On ne peut qu’applaudir à cette initiative longtemps prônée par les quelques turbulents agitateurs internes de l’association.
Quel est donc l’heureux nouveau baptisé? Le CTATP !!  Les membres de l’association ont-ils été consultés pour aboutir à ce résultat, disons, hum..., décevant? Je propose donc qu’un forum soit ouvert sur le sujet : vous pouvez vous rendre sur l’onglet FORUM du portail www.troglonautes.com pour réagir et faire vos propositions, même si cette décision semble avoir déjà été entérinée par le comité central de l’association.
 

Le CATP est mort, vive le CATP!

Le CTATP, vous connaissez?
En ce qui me concerne, je propose simplement de garder le nom du CATP, qui est somme toute devenu familier aux instances locales et aux habitants des caves, au bout de 30 ans de bons et loyaux services. Il faut garder ce beau nom de CARREFOUR et  donner un sens différent aux autres lettres  et surtout profiter du T déjà existant. En supprimant la spécificité régionale, on ouvre d'ailleurs le Carrefour sur l'ailleurs, ce qui peut lui apporter un second souffle. Nous pouvons aussi insister sur la dimension patrimoniale et  l'activité associative :
Je propose donc de rebaptiser l’association le CARREFOUR ASSOCIATIF TROGLODYTISME et PATRIMOINE.

Ce nouveau nom doit d’ailleurs s’accompagner d’une refonte des statuts, pour redynamiser une association qui en a bien besoin.
Le CATP est mort, vive le CATP !
 

Lady Trog
N’hésitez pas à vous exprimer si vous êtes d’accord (en appuyer sur la touche «  F, j’aime », en haut de l’article).


Rédigé par Renée Frank le Lundi 16 Juillet 2012 à 06:44 | Lu 450 fois





1.Posté par Tobie Bernard le 20/07/2012 22:57
Dans toute association il y a des statuts et ceux -ci doivent être respectés : c'est ce qui a été fait pour ce changement de nom. Une Assemblée Générale Extraordinaire a statué et très majoritairement plébiscité ce nouveau nom par rapport à d'autres car la liste était ouverte. On peut ne pas être d'accord avec ce choix, le penser et le dire, car fort heureusement la liberté de penser existe dans notre pays, mais cela ne changera rien au fait qu'une procédure démocratique a fait ce choix. Pourquoi ce nouveau nom? D'abord il est toujours dangereux de modifier de façon trop radicale un nom connu depuis 40 ans.Mais surtout, il ne fait que dire ce que cette association est devenue au fil du temps: il correspond à la réalité actuelle de l'association. Carrefour : ce n'est pas seulement un terme géographique, il faut aussi le voir comme un lieu de rencontre. Rencontre de qui? De ceux qui s'intéressent à divers titres au patrimoine troglodytique de cette région. Quelle région? Anjou Touraine Poitou : c'est à dire la vallée de la Loire moyenne et de ses affluents, un grand Val de Loire. Pourquoi se limiter à ce territoire? Parce que c'est celui dans lequel nous sommes et dont nous avons une certaine connaissance acquise au cours du temps. Nous n'avons jamais eu la prétention de dire à ceux qui habitent d'autres territoires où l'on trouve des troglodytes ce qu'il fallait en faire. C'est la responsabilité de ces gens : par contre les échanges de bonnes pratiques sont souhaitables et d'ailleurs pratiqués depuis longtemps. J'ai vu bien des projets de création de centre national, européen, voire international du troglodytisme. Ils ne sont restés qu'au stade du projet. Pourquoi? Parce que les gens sérieux et les décideurs ont souri devant ces titres ronflants et ne les ont pris pour ce qu'ils étaient : du pipeau. Un centre national ou européen du troglodytisme peut exister, mais cela ne se décrète pas : on le devient ou on ne le devient pas et c'est l'histoire qui décide. Voilà pourquoi notre réalisme nous amène à nous limiter à un territoire que nous pensons connaître un peu, même si dans ce domaine de la connaissance il reste encore beaucoup à faire. Pour ma part depuis le temps que je m'intéresse à ce sujet, j'ai plus de questions encore que de réponses, mais ce sont je l'espère de vraies questions : c'est pas facile de poser les vraies questions.

Nouveau commentaire :
Facebook