Le CTATP en réfection

Renaissance ?


L’assemblée générale du CTATP s’est tenue le vendredi 13 avril 2018 à 20h30 dans la grande salle de la « Maison des associations » de Saumur.
JF Durand, secrétaire, a animé la séance, complétée par les interventions de Laurent Aubineau, de Pascal Girault et du co-Président Christophe Léotot.
L’ association, basée à Dampierre-sur-Loire, contribue depuis 40 ans à la valorisation des Troglodytes du Val de Loire.
Il s’agissait d’entamer une profonde réflexion sur l’avenir de la vieille association devant un auditoire composé d’une trentaine d’adhérents, parmi lesquels quelques jeunes recrues.


Le bilan

Les points négatifs :
Christophe Léotot fait part des déceptions de 2017 : l’abandon des projets «Enfants de la lune » et « Matera », la faible réactivité de l’association, l’absence de conférences pour 2018 par manque d’animateurs.

Les point positifs :
Le succès de « Tout-en- Troglos », du projet de coordination pédagogique, l’avancée de l’inventaire photos, lancement de l’opération « Planète creuse ». A l’exemple de "Tout-en-Troglos", il prône une meilleure autonomie des équipes de projet.
- Le bilan 2017 de l’activité pédagogique animée par Stéphanie Oliver et Nelly Errot a encore été très satisfaisant : 2131 enfants concernés pour 53 journées, plus une trentaine d’autres dans le cadre des TAP ou d’animations « tous publics ». La campagne 2018 s’annonce du même ordre. L’effort a été poursuivi pour améliorer les outils pédagogiques et de communication.
les 4 conférences données à Montsoreau ont intéressé 150 personnes et une centaine d’autres ont suivi les animations estivales « Secrets de troglos ». Le CTATP a également été présent aux journées d’animation de Vilaines -les-Rochers.

Le bilan du budget 2017, construit à l’équilibre au niveau de 105 800 euros est de 105 220 € (produits), contre 101 570 € (charges). Le résultat est donc positif au niveau de 3650 € mais ce résultat n’a été possible que grâce aux subventions du Conseil départemental et de quelques communes (Doué-en Anjou notamment).
Le budget prévisionnel 2018 a été établi en équilibre au niveau de100 000€ en tenant compte de la suppression du contrat aidé et de recette équivalentes à 2017 au niveau de l’activité pédagogique comme des subventions.
 

Les actions à venir

Le lancement de l’opération "Planète creuse" : L'association veut organiser à Saumur son premier Salon de la Photographie Souterraine « Planète Creuse » du 12 au 14 octobre 2018. Tout dépendra des moyens financiers à engager.
L’aide au projet d’une doctorante qui demande une assistance pour étudier des villages troglodytiques en Tunisie, avec appel pour qu’une équipe de réflexion se constitue.
En toile de fond :  le « centre de ressources » (projet inscrit de longue date dans les objectifs de départ de l’association) bénéficie du travail bénévole de messieurs Puyplat, Chasles et Grégoire qui ont beaucoup travaillé, et travaillent encore sur les plus de 500 photos inventoriées. Le travail reste à compléter par leur numérisation et le recensement des documents écrits.
 
Concernant l’année 2018 et l’avenir, une évolution peut être envisagée, liée notamment au problème des salariées de l’association : départ annoncé de Stéphanie Paumard car plus de contrat aidé. Bernard Tobie, Jacques Bartholeyns et Mario Ferreti quittent le CA. Mais deux nouveaux arrivants font leur entrée : Karine Chopin (La Rose Bleue) et Yannick Sablé (La demeure de la Vignolle) ont été élus à l’unanimité.

Quatre solutions sont envisagées pour l’avenir :
1 continuer à assurer les mêmes missions, avec nécessairement un recrutement et un investissement plus important au niveau de l’association ;
2 abandonner l’animation pédagogique et se recentrer sur la seule coordination d’activités touristiques et pédagogiques;

3 se reconvertir en association "fermée" d’ « amoureux de troglos » ;

4 dissoudre l’association en considérant qu’elle a bien rempli sa mission depuis 1973.
 
21 voix pour la solution 1, 7 voix pour la solution 4, 1 voix pour la solution 3, 2 abstentions. Le CTATP continuera donc à remplir ses missions actuelles pour l’année 2018.


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Jeudi 3 Mai 2018 à 09:38 | Lu 142 fois