La Troglothèque©, état des lieux


Lorsque nous avons choisi de venir nous installer à Parnay, nous avions déjà décidé, il y a douze ans, de créer un espace d’expression artistique en troglo. Nous avions déjà visité quelques sites fabuleux, tel que le Manoir de la Caillère, l’Hélice Terrestre… pour n’en citer que deux. Douze ans ont passé, le projet émerge. Petite leçon de grammaire : remettre au conditionnel ce que le journaliste du Courrier de l’Ouest met au mode indicatif dans son article du 30 août 2012, et qui relève à ce jour du subjonctif. Ne mettons pas la charrue avant les bœufs, d’autant que l’usage du bois est bien réglementé dans les troglos « publics », à cause des risques d’incendie et d’enfumage… (législation relative aux ERP, Etablissements Recevant du Public). Les Trogs ont décidé de passer aux aveux…


La genèse et le projet : « petit poisson deviendra grand… »

La Troglothèque©, état des lieux
Le 3 rue Antoine Cristal est relié aux  "Troglos Verts"  (ouvert à la location saisonnière) par un réseau de caves dominées par deux vastes salles cathédrales bien ventilées. Dès notre arrivée, nous avons pratiqué un passage pour notre commodité personnelle mais aussi pour ventiler l’ensemble. Nous avons très rapidement échafaudé des plans : le premier était l’éventualité nécessaire d’une mise en sécurité des lieux, le deuxième était « d’essayer les lieux », en y tenant quelques noces et banquets. Mais une chose après l’autre : nous nous sommes occupés de restaurer « les troglos verts » et de nous lancer sur la rénovation de notre maison à vivre : la salle de bain, les pièces troglo… Pour le reste, les réflexions et les expériences extérieures ont nourri le temps et tracé la voie à suivre.
Nous avons entrepris alors (mars 2012) cette grosse phase de travaux qui voit la restauration complète de notre habitat et la mise en sécurité d’une grande partie des caves, celles qui abriteront la future « troglothèque », commençant à animer le concept. Et comme je le dis souvent, il faut du temps au temps, surtout en troglo.
La mise en sécurité du site a été déterminée par l’espace que nous allions consacrer à la troglothèque, dévouée à une fonction réceptive entre résidence d’artiste, expositions d’art, théâtre, concerts… Les idées ne manquent pas. Notre ambition se veut très modeste : il ne s’agit pas d’attirer des foules, mais des manifestations limitées et relativement simples à produire.

A chaque jour suffit sa peine : « y’a pas le feu ! »

La Troglothèque©, état des lieux
Juin 2012, avec nos nouvelles recrues, l'expert en sécurité Patrick Pouchin, dit Falun Man, et Isabelle Joly, notre dynamique Tuf Girl, nous prenons les choses en main et examinons cette fameuse législation restrictive sur les ERP.
Le terme établissement recevant du public (ERP), défini à l'article R123-2 du code de la construction, désigne en droit français les lieux publics ou privés accueillant des clients ou des utilisateurs autres que les employés (salariés ou fonctionnaires) qui sont, eux, protégés par les règles relatives à la santé et la  sécurité au travail. De cette législation découle toute une série de mesures restrictives  qui imposent aux propriétaires un certain nombre de contraintes et d’obligations : nombre de visiteurs, accès handicapés, matériaux de construction spécifiques pour l’aménagement des lieux, sécurité incendie, sortie de secours... La liste est longue et le chemin tortueux, chemin que nous venons d’emprunter, un vrai “parcours du combattant”. Cerise sur le gâteau, nous avons l’épée de Damoclès, le PPR “zone rouge” au-dessus de la tête... C’est sans compter les possibilités de parking offertes à Parnay, excessivement... réduites. Nous avons donc choisi de faire les aménagements nécessaires et adapté à 100 visiteurs. Adieu les ”rave party”!
Le confortement réalisé par Roc Confortation se termine. Il est temps pour nous de rentrer en contact avec les autorités compétentes pour le bon déroulement des procédures à suivre, que nous entamerons pas à pas. A chaque jour suffit sa peine.

Une équipe : « petit à petit l’oiseau fait son nid »

L’association les « Intraterrestres » a vu le jour pour gérer le portail des troglonautes et animer la future « troglothèque » L’équipe de travail est constituée et sans doute se développera-t-elle selon la direction que nous allons prendre et les moyens financiers que nous pourrons y consacrer.
Les compétences techniques sont assurées, le rôle de chacun a été rigoureusement défini. Nous en sommes là au jour d’aujourd’hui, en attendant … le printemps.
Cette expérience va nous permettre de relayer les étapes et toutes les informations recueillies vous seront délivrées sur ce portail dans le but de vous informer et d’ouvrir des pistes aux éventuels porteurs de projets… à suivre, donc.


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Mardi 9 Octobre 2012 à 05:46 | Lu 848 fois