L’Hélianthe se cultive en troglo


Parlons botanique : l’hélianthe regroupe plusieurs plantes de la famille des “asteraceae”. Portrait : de grandes capitules jaunes souvent comparées à des soleils (grec helios = soleil et anthos = fleur). Originaires d’Amérique du nord, voire tropicale, certaines sont naturalisées en France. Les plus connues sont le tournesol (heliantus annuus) et le topinambour (heliantus tuberosus). Voilà, j’ai étalé ma science.
Parlons cuisine française : l’Hélianthe , c’est un restaurant “troglo” qui se développe à Turquant (49) sur la Côte saumuroise, connu pour son village des Métiers d’Art, avec à son actif, une cuisine savoureuse, composée d’ingrédients anciens ou redécouverts par de savants artificiers.
Parlons troglos : j’étais là, avant la naissance du restaurant, face à des ruines, et un maire (Jackie Goulet), qui me racontait qu’il voulait en faire un restaurant. Délire d’élu? Non que diantre! Le restaurant a vu le jour, sous la férule de son premier propriétaire Jean-Claude Loussarn, qui a refilé le bébé bien portant à Arnaud Montais.
Et la plante se développe... et se cultive en troglo.


Parlons peu, parlons bien

L’Hélianthe se cultive en troglo
Arnaud Montais, originaire de Parnay, reprend le 14 avril 2011, le restaurant, la bâtisse restaurée et relookée par JC (Jean Claude Loussouarn). Le passage de relais est accompagné durant quelques mois :  Arnaud, le nouveau proprio, s’adjoint les services d’un chef de salle exceptionnel, Ludovic Tradeau, et s’entoure du personnel nécessaire pour assurer le suivi de la cuisine, jusqu’à à votre auguste bouche. Il envisage même d’agrandir les lieux et d’ouvrir une troisième salle...

La suite en images, “sortie des chaumières”

Le p’tit jeune, vous savez Tony, ses questions sont pas bêtes :  comment faire manger une purée violette aux enfants?... Alors, sans plus attendre, la suite de notre enquête sur les sites trolos culinaires...

La “faim” en imagination...

L’Hélianthe se cultive en troglo
Qu’attendez-vous pour aller déguster le fameux “pot au feu de poissons de Loire aux légumes oubliés” (vénéré par Lady Trog) ou le pain perdu aux pommes tapées de Turquant ( également vénéré par Lady Trog qui se refuse à goûter un autre dessert)... dans l’antre troglodytique, berceau de naissance du Père Cristal... C’est une autre histoire à laquelle vous aurez droit après une visite culinaire que vous ne manquerez pas d’apprécier.

UN PETIT CONSEIL : RÉSERVEZ...
Restaurant l'Hélianthe
Ruelle Antoine Cristal  49730 Turquant
02 41 51 22 28


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Jeudi 3 Mai 2012 à 05:36 | Lu 558 fois