Julien, le Fleuve, les troglos


Aujourd’hui, je vous propose un interlude, un temps d’arrêt. Bref, une pose. Même votre souris sera contente. Le livre, la chasse aux troglos. Alors je vous fais profiter de cet entracte.


Julien, le Fleuve, les troglos
J’allais partir à la découverte des Fraysse, un certain dimanche, vous savez , le dimanche matin à Montsoreau. Etape oblige, le Lion d’Or, les croissants, petit tour sur le marché, petite discussion avec Laurence “Champignon” (c’est le prochain sujet). Je venais de boucler celui sur les Caves de la Genevraie (deuxième prochain sujet). Et là, stop…
Le fleuve s’est imposé et m’a dit “calme toi”. Je me suis arrêté un long moment devant ce long ruban fantômatique dans ces lumières pré hivernales. Julien Noël n’était pas loin, il y a un an… à quelques flots prêts.
Une rencontre, des rencontres, des aventures à la confluence de la Loire et des troglos. Nous sommes toujours en mouvement, chacun à son rythme. La Loire s’étale, lascive, suggestive. Les troglos prennent leur temps et nous accueillent pour une mesure et s’agitent parfois de soubressauts.
Alors je me suis arrêté sur les berges silencieuses pour une image et un moment de solitude.


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Jeudi 10 Novembre 2011 à 06:39 | Lu 526 fois