Il y a refuges… et souterrains !

Vie souterraine


Je me souviens avoir cherché en Mongolie, après avoir trouvé un article d’il y a quelques années de « L’Express », parlant de « troglos » situés sous Ulan Bator. Echec et mat : ils existaient bien, mais trop peu de temps pour m’organiser pour affronter ce milieu délicat.
Il y a peu de temps, je découvris l’équivalent chinois dans un ouvrage enrichissant : « Le peuple des rats » de Patrick Saint Paul chez Grasset.


Habitats refuges modernes

Nous ne sommes pas si loin de nos habitats refuges séculaires, devenus des « musées », espace sans traces, comme en Cappadoce, terre d’invasion depuis des siècles et des siècles. Nous nous immergeons dans la réalité chinoise, celle de Pékin, alias Beijing.
Celle d’aujourd’hui : plus d’un million de "rats" peuplent les souterrains insalubres de l’ex-capitale olympique.

Le peuple des rats

Patrick Saint Paul a mené une enquête en profondeur, non sans mal,dans les tentacules souterraines de la capitale chinoise. "Le peuple des rats" est le premier livre de ce correspondant en Chine du Figaro, qui a aussi couvert le Liberia, le Soudan, la Côte d’Ivoire, l’Irak, bref le trajet d’un grand reporter littéraire.
Le poids des mots, sans le choc des photos.
 
Rejoignez nous sur notre page facebook : https://www.facebook.com/troglonautes
Vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime”.


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Mardi 14 Juin 2016 à 10:13 | Lu 213 fois