Histoires d’eaux souterraines (1),

Japon, géologie et « onsen »


Nombres de cités se doivent de gérer leurs capacités en eaux souterraines et s’adapter à leur circulation.
Ce premier sujet nous emmène au Japon à la découverte d’un sous-sol volcanique particulièrement actif et d’une prolifération de sources d’eaux chaudes (onsen) dont les habitants ont su tirer parti depuis des siècles et proposer leurs bienfaits à qui veut en profiter.


Le volcanisme, phénomène majeur au Japon

Montagneux aux deux tiers, l’archipel japonais  est constellé de sources chaudes, résultant d’une activité volcanique importante. Situé sur la ceinture de feu du Pacifique, le Japon dénombre 110 volcans actifs, dont certains célèbres comme le Mont Fuji.
L’ affaire est compliquée. Retenons pour résumer que l’archipel se trouve au carrefour de quatre plaques, asiatique, pacifique, Philippines et celle, supposée, d’Okhotsk.
Ce volcanisme provient de la fusion des péridotites du manteau de la plaque asiatique, au-dessus  du  plan de subduction, fusion qui commence à une centaine de kms de profondeur (facilitée par l’eau qui se dégage alors de la croûte sous-océanique, surchauffée et comprimée). Les magmas qui résultent de cette fusion montent vers la surface soit directement, soit après stockage dans des chambres volcaniques.
La nature volcanique du sol japonais fournit plusieurs variétés de sources chaudes minérales, appelées « onsen »
 
 

Les bienfaits des "Onsen"

Les sources d’eau chaudes ont permis le développement très tôt dans la culture japonaise de ces bains chauds, généralement communs, intérieurs ou extérieurs, dont l'eau est issue de sources volcaniques parfois réputées pour leurs propriétés thérapeutiques.
Lorsque l'eau d'un onsen contient une bonne quantité de certains minéraux ou autres composants, l'établissement affiche la nature de l’eau qui peut contenir du souffre, du chlorure de sodium, du carbonate d’hydrogène ou du fer.
Les Japonais pensent que cette eau calme les douleurs, guérit les maladies de peau, le diabète, la constipation, les troubles du cycle menstruel…
 

Diversité

Le Japon compte des milliers d’onsen à travers tout le pays au vu de sa surface particulièrement volcanique. On dénombre plus de 27 000 sources thermales (en 2015), sachant que 47 % de l’eau qui en sort avoisine les 42 degrés, pour 3 085 stations thermales à proximité des sources chaudes.
 

Une tradition millénaire

On trouve toujours un onsen suffisamment proche de la ville pour y passer un week-end ou de courtes vacances, et faire ainsi une pause reposante entre deux semaines de travail. Cette tradition fortement ancrée dans la culture japonaise s’est amplifiée grâce au tourisme qui met l’accent sur la nudité obligatoire. Femmes et hommes fréquentent simplement les lieux dédiés à des heures différentes, mais il est possible de le privatiser pour une durée déterminée, de préférence tard le soir ou tôt le matin, c’est selon…
 
 


A retrouver sur www.troglonautes.com
Rejoignez nous sur notre page facebook :
 https://www.facebook.com/troglonautes


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Mercredi 1 Janvier 2020 à 13:56 | Lu 115 fois




Nouveau commentaire :
Facebook