Escapade à Taipei: La mine d'or de Jinguashi


Exploitée pendant l'Occupation japonaise de l'Ile alors appelée Formose, cette montagne aurifère au nord de Taipei (R.O.C, Républic of China ) renaît de ses cendres. Ou comment transformer une mine fantôme en site touristique dans le cadre d'un Parc Naturel. Un mini reportage réalisé par Lady trog, la semsaine dernière, à l'autre bout de la planète.


La montage d'or

Escapade à Taipei: La mine d'or de Jinguashi
Le sous-sol de la montage de Jinguashi fut le témoin d'une ruée vers l'or à partir de la fin du 19ème siècle, de 1893 à 1971 (les Chinois de la R.O.C. ont  pris  le relais des occupants japonais). Entre 1942 et 1945, des prisonniers de guerre ont laissé leur vie dans les entrailles de cette montagne creusée de tunnels, dont le puit n°5 se visite encore. On y accède par l'arrière des anciens bureaux de la compagnie Itoda Gumi. L'ancienne raffinerie, exploitée pour le compte des Japonais  fut construite à flanc de montagne sur 13 paliers. La bâtisse fantômatique domine la baie "des deux couleurs" qui mêlent les flots marins aux eaux ferrugineuses descendant de la "cascade d'or", riche en fer et en arsenic. Des mines de cuivre et de charbon ont également laissé des traces d'excavation, dont de nombreux tunnels aujourd'hui bouchés, sous la ville même de Jiufen. On l'appelle la cité des "9 familles" car celles-ci se partageaient les maigres richesses du village à l'époque de la disette, avant la découverte de l'or. Le paysage est à couper le souffle et de nombreux chemins de randonnées balisent le site.

Le renouveau de Jinguashi

Escapade à Taipei: La mine d'or de Jinguashi
Le village minier de Jiufen est comme une medina dominant la baie, avec ses vieilles ruelles en escaliers qui serpentent, bordées d'échoppes désormais destiinées aux nombreux touristes. C'est le film de Hou Hsiao Hsien, "La Cité des douleurs", Lion d'or du festival de Venise en 1989, qui a fait renaître le site de ses cendres ( on se souvient que la ville morte de Matera en Italie doit beaucoup à Pasolini et à Mel Gibson. Cf les articles sur le sujet). Aujourd'hui, un parc d'attraction et un mémorial racontent l'histoire de la mine et rassemblent des témoignages de cette épopée de richesse et de misère, encore si proche.
Depuis la ville de Taipei, vous accédez au site par train depuis la station de Ruifan, puis par bus jusqu'à Jiufen. Le bus 1062 vous emmène directement depuis la capitale de l'île. Vous pouvez aussi choisir un tour operator avec un guide  pour la journée (mais qui ne vous emmènera pas au Parc).
Le tourisme a donc ravivé l'activité de la montagne d'or, dans un cadre aujourd'hui bucolique. Mais on risque d'entendre bientôt de nouveau des bruits assourdissants de forage, car des sondages récents ont repéré de nouvelles réserves d'or à plus de 1000m sous terre, cela dans des quantités supérieures à ce qui fut extrait pendant près d'un siècle.  Affaire à suivre....

Escapade à Taipei: La mine d'or de Jinguashi


Rédigé par Renée Frank le Jeudi 27 Septembre 2012 à 09:20 | Lu 354 fois