Danger Carrière !

Patrimoine en danger


Les carrières des Brillants (dites carrière Arnaudet) se situent à Meudon dans le dans le département des Hauts de Seine. Elles font partie des Carrières de Meudon qui constituent une grande partie du sous-sol de la ville. Elles sont à ce jour menacées d'enfouissement avec en toile de fond un projet immobilier.


Un peu d'histoire ...

L'exploitation de certaines carrières de craie remonte au XVIIIe siècle et s'est poursuivie jusqu'en 1925. Le mode d'exploitation, d'abord artisanal, en cavage, s'est industrialisé au début du XIXe siècle. Cela a produit deux structures de carrières assez différentes :
- soit une organisation en chambres d'une dizaine de mètres de diamètre et de 3 à 4 m de hauteur
- soit un quadrillage de galeries très hautes (une dizaine de mètres) mais peu larges (environ 3 m), C'est ce qui caractérise les Carrières Arnaudet qui nous intéressent ici.
Durant longtemps pourvoyeuses de ciments et de chaux et du célèbre blanc de Meudon (pour la composition de peintures et mastics, de produits de nettoyage et de cosmétiques), elles ont été progressivement abandonnées après avoir abrité une importante activité de culture du champignon, puis réquisitionnées afin de servir d'abri de défense passive.
 
 

Conflit ouvert

Leur présence explique en partie la présence de zones boisées (car inconstructibles) aussi proches de Paris.
Toutefois, leur avenir pose débat face à certains projets immobiliers qui envisagent de combler définitivement ces galeries en y injectant les déblais de travaux comme ceux des projets du grand Paris), parfois sous couvert de consolidation.
La pression immobilière se fait toutefois durement sentir.
Ce sont des sites pittoresques, classés en site scientifique et artistique depuis 1986. Les carrières sont à l'honneur en 1989, lorsque se déroule à Meudon le 2e symposium international des carrières souterraines.
Elles sont aujourd'hui défendues par plusieurs associations de la ville de Meudon qui souhaitent les préserver.
Le 22 octobre 2020, le tribunal administratif de Cergy-Pontoise a annulé l'autorisation de travaux qui aurait permis à la ville de Meudon de combler la carrière. Toutefois, le 21 juillet 2021, la mairie et le ministre de la transition écologique gagnent en appel afin de récupérer le droit de combler une partie des carrières. Les travaux devraient démarrer en juin 2022, malgré le pourvoi en cassation toujours en cours.
 


 



Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Jeudi 13 Janvier 2022 à 16:14 | Lu 344 fois