Attention chantier

Confortement


Etrange spectacle que celui offert au public, il y a quelques semaines : l’occasion pour nous d’illustrer une méthode de consolidation de caves, lorsqu’elles sont difficilement accessibles.
Cela s’est passé à Montsoreau ou un comblement de caves a été prestement réalisé.


Une ruelle du village était menacée d’effondrement, mettant en présence la municipalité et deux propriétaires particuliers. Il fallait consolider d’urgence. L’opération était confiée à un maitre d’œuvre expérimenté, Christophe Léotot, géoloque de son état, spécialisé dans les diagnostics et techniques de confortement.

Il s’agissait donc de mettre en œuvre des moyens spécifiques pour conforter les cavités souterraines pouvant potentiellement menacer les ouvrages de surface dans un environnement urbain inaccessible aux matériels habituels de chantier. Pour ce faire une buse de comblement passe au-dessus d’un pâté de maison afin d’injecter le mortier adapté.

Des murs de rives sont érigés dans les zones à combler, en particulier de part et d’autre du de dessous de la route, puis le mortier de comblement, (300m3) est injecté dans cette zone où les caves environnantes sont particulièrement fragiles. Cette phase se déroule en 2 temps, à quelques jours d’intervalle permettant ainsi la solidification de la première injection de mortier. Cela limite la poussée sur les murs. Entre chaque épisode, le chantier est démonté et tout le matériel nettoyé.

Ces procédés sont mis en œuvre pour conforter les cavités souterraines pouvant potentiellement menacer les ouvrages de surface.
Nombre de cavités souterraines, non occupées ou non « entretenues », subissent au cours du temps une érosion induite par les infiltrations d’eau dans le sol. Cette érosion, si elle n’est pas stoppée, engendre à moyen ou long terme l’effondrement des dites cavités. Selon la profondeur de la cavité par rapport à la surface, les effondrements souterrains se répercutent jusqu’en surface et peuvent engendrer d’importants désordres au niveau des ouvrages sus-jacents (habitations, bâtiments, infrastructures routières, infrastructures ferroviaires etc….).
Selon les cas de figure, les désordres engendrés sur les ouvrages de surface peuvent entraîner de lourdes conséquences…

Photos et prises d'infos : Troglita

Rejoignez nous sur notre page facebook : https://www.facebook.com/troglonautes
Vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime”.


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Mardi 11 Juin 2019 à 15:59 | Lu 123 fois