Aglou-Plage, Maroc


C’est quoi ce nom? Ça n’a rien de “marocain”! C’est un “bled” de bout du monde échoué sur la côte atlantique marocaine à une centaine de kms au sud d’Agadir. C’est vrai qu’en déboulant à 50 à l’heure, ma vitesse de croisière favorite, j’ai pensé à Brel (“Vesoul”), genre un trou perdu… ça, justement les Trogs aiment. Parlons donc de la “Deauville” marocaine. Etretat n’est pas loin! (on en reparlera bientôt).
J’ai été séduit, loin de toute suffisance luxueuse. Je vous explique pourquoi : il ne s’y passe rien. Et pour moi, c’est tout, le genre d’endroit qui me fait frétiller comme un jeune gardon… d’autant que le coin regorge de troglos-grottes invisibles d’Aglou-Plage. “C’est quoi ce plan?” dis-je à Lady Trog qui avait concocté ce plan, éperdu d’étonnement muet. Seul le silence du désert et le feulement de la mer-panthère comble nos questions.


Deauville-plage

Aglou-Plage, Maroc
A Aglou-plage il y a aussi des planches, celles qui sont ancrées sur le sable pour accompagner les rêveries des couples marocains et celles qui tentent de survoler les vagues : le Maroc “occidentalisé” tente de faire surface dans cette “Deauville” sans festival, si ce n’est une fête foraine  désuette à la Fellini, en plein Ramadan. J’aime.
Revenons à nos moutons éparpillés dans le désert proche. La petite station balnéaire, modeste, sait rester marocaine et offrir le chant des Muezzins à la nuit montante. Mosquée et marché local couvert vivent en toute quiétude jusque tard dans la nuit.
 

Plaque tournante

Aglou-Plage, Maroc
C’est que le village, durant son époque de gloire, était fréquenté par des hordes pacifiques d’hippies venus de multiples horizons, goûter aux saveurs des grottes naturelles, réoccupées par les pêcheurs locaux.
Sortez du village, première voie à gauche après le camping, faites quelques centaines de mètres dans les dunes, si votre “clio” de location vous le permet, et vous nagez entre désert et océan.
Prenez donc un des sentiers sablonneux, recommandez votre âme à Allah… Vous serez récompensés de vos efforts à la vue des “blokhaus troglos”, disséminés à fleur d’eau. Les grottes marocaines s’offrent à vous, naturellement….
 
A suivre
 

Aglou-Plage, Maroc
Rejoignez nous sur notre page facebook : https://www.facebook.com/troglonautes
Vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime”.
 


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Mercredi 11 Septembre 2013 à 05:20 | Lu 229 fois