Une Plateforme Régionale d’Innovation à Turquant ?


Le PER (Pôle d’Excellence Rurale) à travers le projet intitulé " Le troglodytisme : richesse du territoire et moteur de l’activité économique touristique du Saumurois" s’appuiera pour la concrétisation des projets retenus, sur la Plateforme Régionale d’Innovation (PRI) sans doute bientôt établie à Turquant.


Un outil au service de projets.

Si le PER est une marque de fabrique au plan national, estampillée « Etat », la PRI est une initiative régionale. Le projet repose sur le financement d’ingéniéries dévolues aux investissements sélectionnés en matière de troglodytisme, principalement dans le Douessin. Avant toute chose, la PRI est un outil. Le meilleur exemple est le mode d’accompagnement des investissements entrant dans le cadre du PER. Pour mener à bien les opérations retenues dans le Douessin (voir sujets précédents), le Pays Saumurois qui assure l’animation et le suivi des actions va s’appuyer sur les compétences techniques développées au sein de la future Plateforme Régionale d’Innovation, vraissemblablement établie à Turquant. Ainsi l’ingéniérie mobilisée va permettre d’accompagner tous les maîtres d’ouvrage dans le développement des projets troglodytiques.

La PRI dans la réalité

Une Plateforme Régionale d’Innovation à Turquant ?
La Région débloque 65 000 euros pour la première année de fonctionnement. Le portage sera assuré par la SPL (Société Publique Locale) qui gère déjà le centre Culturel de L’Ouest (Abbaye de Fontevraud) et sera dirigée par David Martin. Un groupe de pilotage sera mis en place et géré par la SPL. Un coordinateur, composante essentielle, en la personne de Cédric Sagorin, sera chargé de coordonner le cabinet d’études pluridisciplinaire chargé d’accompagner les projets. Première étape : trouver le cabinet d’études.
Mais la PRI dépasse largement le cadre du troglodytisme pour se soucier de manière plus globale du Monde Souterrain.
 
A suivre


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Jeudi 6 Octobre 2011 à 17:08 | Lu 1171 fois