Un nouveau chai à Parnay : le domaine de Rocheville


“A Parnay, ça vibre mais ça bouge” s’exclame Troglita, lors de l’entretien que nous a accordé Philippe Porché, propriètaire, exploitant, vigneron d’un domaine enfin regroupé autour et en dessous d’un chai en chantier : le Domaine de Rocheville situé en plein “Saumur Champigny”. Chantiers en tous sens, risques en suspens, ce n’est pas une mince affaire que de créer de l’activité économique en notre bon village de Parnay.


Le reportage


Si vous voulez en savoir plus sur Philippe Porché, qui vient d’être élu à la tête du Syndicat Viticole des Côtes de Saumur : http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=15466

Le Domaine de Rocheville

Un nouveau chai à Parnay : le domaine de Rocheville
Les 16 ha de vignes de Philippe Porché s’étalent sur le coteau, au dessus du village. “L’appellation Saumur Champigny est une des plus reconnues des appellations de Loire. Elle est située au cœur du Val de Loire. Les terroirs argilo-calcaire de Rocheville font partie des plus intéressants de l’appellation. Champigny provient du latin 'campus ignis' qui signifie champ de feu, une étymologie qui en dit long sur les capacités du terroir. La spécificité de l’appellation relève de deux paramètres, le climat et le sous sol :
Le sous sol est composé de tuffeau. Cette roche telle une éponge est capable d’emmagasiner les excès pluviométriques hivernaux pour les restituer parcimonieusement dans les périodes de sécheresse. La vigne reçoit ainsi une alimentation constante et régulière.”
“Sauf que”… l’endroit choisi après maintes difficultés est un morceau de coteau qui domine la rue Valbrun, particulièrement fragile et sensible. Qu’importe, Philippe s’attèle à la double tache de conforter le coteau menaçant et d’y asseoir en surface un chai mélange de tradition et de modernité.

Le chantier du bas

Un nouveau chai à Parnay : le domaine de Rocheville
La sécurisation est confiée à l’entreprise Pinon. Il s’agit d’un ensemble de 12 caves, traces d’anciennes habitations parnaysiennes aujourd’hui tombées en désuétude : comblement pour les unes, confortement pour les autres. Le plan définitif du projet d’exploitation est soumis à la nature mème des travaux. Ainsi telle cave est dévolue à “l’élevage long” en cavités naturelles, un monte charge et un escalier en colimaçon sont préfigurés dans telle autre : il permettra une jonction entre le haut et le bas.
 

Le chantier du haut

Un nouveau chai à Parnay : le domaine de Rocheville
La consolidation du bas sert à la fois à la sécurisation du coteau, mais aussi à la mise en sécurité du chantier du haut. Le chai nécessite d’importantes fondations comme l’implantation d’un système d’évacuation et de drainage des eaux. L’histoire se corse lorsque l’on découvre une langue de grès oscillant entre 80 cms et 2 mètres, indécelable au terme d’une première étude. La destruction nécessaire de cette couche de grès a provoqué plusieurs fissures et dégats multiples aux dires de certains riverains proches. Les travaux en sont ralentis en attendant l’issue des explications opposant Philippe Porché aux habitants. Suite au prochain épisode.

Un nouveau chai à Parnay : le domaine de Rocheville
Rejoignez nous sur notre page facebook : https://www.facebook.com/troglonautes
Vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime”.


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Jeudi 23 Mai 2013 à 06:32 | Lu 1044 fois