Un laboratoire pour le coteau


Valérie Dubernard voit la vie en vert ! Cette jeune femme est installée à Luynes (37), au cœur de la roche cernée volontairement par la verdure. Docteur en biologie, elle a choisi une orientation différente, passionnée par les plantes, et s’est spécialisée dans les toitures végétales et les problèmes de plantation sur le coteau.


Un laboratoire pour le coteau

A quarante ans, Valérie décide de se reconvertir en paysagiste. Elle a effectuée sa formation à Fondette, où elle vit désormais. La jeune femme a modifié son projet de départ, la création de jardins sensoriels pour les maisons de retraite, après avoir rencontré celui qui allait devenir son époux et qui était propriétaire d’un troglo. Elle a donc porté son attention et ses réflexions vers les toitures végétales et les coteaux. Son jardin devient un vrai laboratoire d’étude : il y en a dans tous les sens, un véritable océan de verdure, mêlant  de nombreuses espèces dont des « mauvaises herbes » pas si mauvaises que ça… L’idée de se spécialiser dans les plantations de coteau poursuit son chemin jusqu’au moment où, fréquentant le CATP (notre cher Carrefour Anjou Touraine Poitou), elle rencontre Grégoire Pierson et son collaborateur François (Roc Confortation). Ils décident d’unir leurs compétences respectives : côté coteau, Roc, « Coté jardin » Valérie. 






Allo, le cabinet médical ? j’ai des petits problèmes de coteau…

Valérie crée le Bilan de Santé Troglodytique (marque déposée), où Roc Confortation et Côté Jardin partagent leurs compétences afin d’agir pour la prévention des cavités. 

« Le Diagnostic Environnemental permet de réaliser le constat des végétaux à éliminer, à conserver et à contrôler. » nous explique Valérie.  Le diagnostic structurel est composé de trois étapes. La première est le diagnostic. Il comporte un bilan des opérations de consolidation à exécuter. Lui succède le plan d’intervention avec sa gamme végétale, qui adopte une stratégie d’ensemble « protéger et conforter », qui s’étend de la planification des travaux de mise en sécurité jusqu’à l’accueil du chantier. Enfin, la troisième étape est la réalisation. Nos « docteurs es coteau » appliquent respectivement leurs modes opératoires. 



Alors si vous avez  « des petits problèmes dans votre plantation », veuillez vous adresser à Valérie Dubernard. Elle se fera un plaisir de vous aider ! Et vous vous mettrez tranquillement au vert. 



www.cotejardin37.com




un mur végétal à l'essai trône dans le jardin.
un mur végétal à l'essai trône dans le jardin.


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Vendredi 17 Juin 2011 à 04:59 | Lu 1186 fois