Troglos et monde souterrain


La PRI (Plateforme Régionale d’Innovation) ne se contente pas d’accompagner les projets du PER (Pôle d’Excellence Rurale). Ce n’est là que l’un de ses objectifs, limité au troglodytisme. C’est aussi un outil de réflexion sur le Monde Souterrain, et son avenir économique. Jackie Goulet, Maire de Turquant et Conseiller Général, insiste fortement sur ce point dans un interview réalisé pour Troglonautes.com.


Il y a urgence !

Troglos et monde souterrain
Le troglodytisme, c’est bien sûr  toutes ces demeures restaurées, avec la portée touristique que l’on connaît bien en Anjou. Mais ce sont aussi ces milliers de kilomètres de galeries inoccupées, désertées, tells que  les champignonnières désaffectées. Tant d’espaces vides laissés à l’abandon risquent  de se détériorer rapidement. D’où la préoccupation fortement exprimée par la Région qui a décidé de la création et de la mise en place de la PRI. Comment utiliser le monde souterrain, bien au-delà des troglos ? Quelle activité économique peut-on y implanter ?
 

Un outil de réflexion

La Plateforme Régionale va donc développer les compétences suivantes :
  • former du personnel d’entreprise, architectes d’intérieurs et d’extérieurs en liaison avec les experts et spécialistes (géologues…)
  • mutualiser les connaissances (création de bibliothèques, regroupement des acquis, des spécialités, des savoirs faires...)
  • Développer la recherche : ainsi sur le tuffeau, notamment avec l’Institut National du Matériau
  • Représenter la Région des Pays de la Loire au niveau national et international (exemple du réseau Cavesnetworks)
 
L’objectif est bien souligné : quelle occupation, exploitation économique (donc créations d’emploi) pour le monde souterrain ? Comme cela peut être réalisé ou en voie de l’être? :  l'exemple du Bioparc de Doué-La-Fontaine? Et pourquoi ne pas  faire participer d’autres PRI, implantées localement. Ainsi, un exemple cité par Jackie Goulet : telle PRI pourrait réfléchir sur comment travailler le bois en troglo. 


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Jeudi 6 Octobre 2011 à 18:36 | Lu 1271 fois