Nanard Pictus, « le pape des troglos »


Un jour débarque chez moi pour un interview le célèbre Nanard Pictus, connu des habitués du monde souterrain. Lorsque je prépare l’interview, je lui suggère de se présenter : il me toise mi figue mi raisin et clame « je suis le pape des troglos ! ».
Point besoin de mitre pour ce maître hors norme, toujours décalé, à l’image de l’horloge inversée qui trône dans la pièce d’accueil de la ferme de La Fosse à Forges (49).


L’humour toujours l’humour

Nanard Pictus, « le pape des troglos »

Au volant de son Ami 6 qu’il  conduit avec des airs de Satanas dans " Les Fous du volant....", on a peine à le suivre sur les routes douessines. Ça, c’est une des petites anecdotes en passant. Elles sont nombreuses, à chaque rencontre, toujours étonnantes : Nanard est toujours là où on ne l’attend pas. Ses questions ou ses répliques tombent toujours à pic.
Bien sûr, les troglos, il connaît ça à fond : du Maroc à la Turquie, en passant par l'Espagne ou la Tunisie,  et partout ailleurs où il les déniche comme un chasseur  dans des replis du terrain. S’il ne les a pas visités, c’est dans les abîmes de lecture qu’il nourrit sa connaissance. Il a dépassé les dix habitats successifs en troglo. Mais sa curiosité ne s’arrête pas là. Les moulins, la Loire… tout le passionne. On trouve en vrac sur son bureau des almanachs ou des encyclopédies de géographie du XIXème siècle, pas toujours à jour au niveau des frontières, mais qu'importe....


La ferme de la Fosse, le musée vivant du troglodytisme rural

Nanard Pictus, « le pape des troglos »

Le Roi lion veille sur ses ouailles, dindons, bélier, moutons, cochons d'Inde ( nourriture typique du troglodyte, dixit la pancarte) de la Ferme, sous l’œil bienveillant des visiteurs de tous âges,  étonnés de découvrir le propriétaire et les lieux insolites. Tout ce que vous avez  toujours voulu savoir sur les « caves demeurantes » authentiques sans oser le demander,  est à votre disposition : deux cours d’habitation, avec leurs meubles, outils, séchoirs d'antan, pressoirs, et surtout les dépendances où logent les animaux. Ici,   point de panneaux d’informations trop léchés en quadrichromie plastifiée, mais des commentaires hauts en couleurs sur des pancartes poétiques rédigées par le conservateur des lieux depuis 1979. Et pour ceux qui sont en retard… pas d’heure de fermeture ! N’hésitez pas à émettre des questions ou commentaires de curieux, la répartie pourra être éventuellement déroutante, mais toujours avec le sourire.


Précurseur, humaniste, puits de science et provocateur, libertaire?, Bernard Foyer est l'un des pionniers de la restauration des troglos. Vous apprécierez sans modération cette ferme authentique qui n’est pas passée à la moulinette de la médiation culturelle.

La ferme de la fosse. Bernard Foyer La Fosse 49700 FORGES
Tél. 02 41 59 00 32. Fax. 02 41 59 94 68. 
Lat. 47.2291794° Long. -0.2400573° ...


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Samedi 16 Juillet 2011 à 16:51 | Lu 1182 fois