Maria Dulce, une militante du troglodytisme


Almagruz, Habitat "Troglodytica", la forteresse troglodytique qui domine la vallée où passe l’autoroute A92 de Grenade à Almeria est née à l’initiative d’une militante de la cause des cuevas, qui a su faire de ce lieu spectaculaire non seulement un centre d’interprétation du troglodytisme, un écomusée, mais également un élégant lieu de villégiature.


Un troglo gagné au loto !

Maria Dulce, une militante du troglodytisme
Le domaine possède des dizaines d’hectares  sauvages autour du site habité, des champs de terre rouge qui s'étalent au pied des falaises. Maria Dulce, madrilène par son travail, mais enfant du pays, a hérité de son père et de son oncle ces terres achetées grâce à un chanceux billet de loterie dans les années 70.
Afin de soutenir financièrement le musée troglodytique et le centre d’interprétation qui lui tiennent à cœur, installés au pied des cuevas antiques, Maria Dulce a fait aménager et donc creuser des appartements dans la roche : autour de la piscine, 6 suites très élégantes accueillent un public principalement espagnol, venu d’Andalousie ou de Madrid, mais aussi des étrangers attirés par la beauté des lieux et l’expérience de la vie troglodyte. Un havre de fraîcheur en été. Deux employés à plein temps s’occupent des chambres d’hôtes, Maria Dulce revenant chaque week-end de Madrid pour superviser la gestion du site.

Un aménagement bioclimatique

Maria Dulce, une militante du troglodytisme
Maria Dulce a conçu tous les aménagements modernes du site en fonction de son expertise en matière de construction bioclimatique. En l’occurrence, la cueva est l’exemple idéal d’adaptation de l’homme au climat continental de la région : si le thermomètre peut atteindre les 45° au soleil en été, il neige en hiver sur ce rigoureux plateau au pied de la Sierra Nevada. Maria Dulce a étudié les flux d’air chaud et froids qui circulent dans les caves selon la saison et installé des extracteurs / aspirateurs d’air qui pulsent tour à tour le chaud ou le froid vers l’intérieur ou l’extérieur selon la saison. Les cheminées jouent aussi leur rôle d’accélérateur de  circulation d’air. Les matériaux utilisés sont tous naturels et la décoration d’une élégance raffinée malgré la rusticité des lieux. Chacune des suites porte le nom d’un métier rural, paysan ou artisan, dont l’activité est présentée dans l’écomusée installé sous les caves de l’époque arabe. Des activités sont organisées pour les familles : randonnées, dégustations de vin et activités pédagogiques. Le jour où nous avons rendu visite à Maria Dulce, des enfants faisaient de la pâtisserie…

Une activité familiale

Maria Dulce, une militante du troglodytisme
Maria Dulce est épaulée par son mari. Sa belle-mère, couturière, a cousu les jolis coussins à motifs de fleurs, les rideaux ou les couvre-lits. Son beau-père est là aussi pour aider en cette fin d’année où toutes les chambres sont occupées. Par tradition, les Espagnols aiment à se retrouver en famille dans les cuevas et festoyer dans l’intimité (n’essayez pas de trouver à Guadix, et même à Grenade un restaurant ouvert le soir de Noël ou de la Saint- Sylvestre! ). Le feu flambe dans la cheminée. Maria Dulce nous raconte les combats menés contre l’administration, l’absence de subventions, les obstacles et la difficulté à faire reconnaître son action. Difficile d’obtenir une signalisation le long de la route, quand on ne rentre pas dans une case prédéfinie… Si les appartements rapportent quelques bénéfices, le prix d’entrée du musée ne permet pas d’assurer son autonomie financière et la suite des ambitieux projets de rénovation du site. Il faut consolider pour éviter les écoulements d’eau qui fragilisent les falaises des caves médiévales. Dans les suites, d’élégantes tables sont dressées pour accueillir les clients qui arrivent ce soir. La nuit tombe sur Almagruz, qui brille de loin comme un phare dans la nuit. Nous repartons chargés de documents offerts par Maria Dulce et surtout reboostés par son énergie contagieuse. Bon, demain, promis! Je joue au loto !
N’oubliez pas de consulter le site : www.cuevasalmagruz.com

Lady Trog


Rédigé par Renée Frank le Mardi 24 Janvier 2012 à 09:06 | Lu 479 fois