Les Troglos, côté jardin.


Si les aménagements de troglos nécessitent une attention toute particulière et le rassemblement d’un certain nombre de « savoir-faire », il en va de même pour les extérieurs. Le chantier des Trogs, comme celui de la future « Troglo à plume » s’attache aussi à soigner l’extérieur. Nous traiterons des deux aménagements paysagers successivement.
Alors, voilà. C’est le Printemps, c’est le moment de semer, d’entretenir la végétation. Mais avant cette étape il fallait soigner notre bout de coteau et lui refaire son portrait.
Valérie Dubernard s’est occupé de lui redonner un peu d’allure.


D’un éboulis à l’autre

Les Troglos, côté jardin.
D’un côté, le mur massif de tuffeau enrobé du Château de Parnay, contrastait avec la façade vieillissante du bureau des trogs. Entre les deux, un éboulement provoqué pour effondrer les caves (et oui, on ne peut pas tout sauver !) et terrasser le terrain pour créer un parking. Comment paysager l’espace et donner une allure à ce bout de coteau ravagé par les pelleteuses? Nous avons confié le soin du chantier à Valérie Dubernard, créatrice de l’entreprise Côté Jardin, établie dans le 37 et spécialisée dans l’aménagement du coteau.

"Ce n'est ni en architecte, ni en jardinier, c'est en poète qu'il faut imposer des paysages" Marquis de Girardin

Les Troglos, côté jardin.
Côté Jardin est une entreprise qui conseille, étudie et vous accompagne pour un aménagement paysager personnalisé. Valérie et Christian ont étudié le terrain et réalisé une proposition devisée et accompagnée par un croquis avant de s’attaquer à notre cher coteau.
Afin de rendre le parking accueillant, il est nécessaire de remanier les pierres et la terre et de végétaliser l’espace en harmonie avec l’existant. “Le volume de l’éboulement forme un talus qui peut être aménagé en tenant compte de l’environnement. Ce talus est surplombé d’une ligne de terre horizontale, comprise entre le mur de gauche et la façade de la maison, avec son toit et ses ouvertures en arc de cercle, au bas du bâtiment. Sur cette ligne, le centre (rond rouge) doit être ouvert et accentué. Le centre est fermé à sa droite par le figuier à gérer durablement et peut être fermé à sa gauche par de nouveaux lilas...  La partie de terre nue (ligne rouge) doit être végétalisée... Le talus, à l’image des encochements cylindriques existants sera consolidé par la construction de trois murets de pierre. (en jaune)
Viennent ensuite un ensemble de préconisations d’espèces et de plantes à semer : trèfle nain blanc, Hedera helix (lierre) et tout un ensemble de plantes vivaces de la région définies avec les propriétaires : géranium andressi, Eradium manescari, iris grouillons... d’autres apports seront réalisés à l’automne.

Un chantier original

Les Troglos, côté jardin.
Le chantier est atypique, et manifestement plait à Valérie : les pierres suivent la pente et l’ensemble dégage une impression de fortification. Sur cet éboulis restructuré, les plantes à installer seront des “rodérales”, spécifiques aux éboulis. Valérie conclut l’entretien  sur  la nécessité de tenir compte de trois éléments qui se croisent :
les contraintes imposées par le terrain
la volonté des propriétaires, jardiniers en herbe
le savoir-faire de la professionnelle et sa connaissance de la dimension spatiale.

La moisson de mister Done

Par ces temps printaniers, Gai Luron, alias Tony Done est allé cueillir quelques paroles récoltées auprès de Valérie Dubernard.
 

www.cotejardin37.com
Le Chêne Vert - 37230 Fondettes
02 47 55 79 86 
Valérie et Christian DUBERNARD
06 14 77 48 76 et 06 29 46 26 83


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Jeudi 5 Avril 2012 à 09:00 | Lu 1252 fois