La Collection Fraysse à St-Clément-des-Levées


Attention, derniers jours! Ne manquez pas l'exposition "La Loire et ses mariniers", présentée dans l'église de St Clément des Levées (49). Organisée à l'initiative de l'association Musée Loire et Métiers jusqu'à fin août, elle présente, outre des trésors de l'association, des pièces prêtées exceptionnellement par Jean Fraysse, le fils de feu Jeanne et Camille Fraysse ( voir articles précédents).


La Basilique des Mariniers, un hymne au tuffeau et à la lumière de Loire

La Collection Fraysse à St-Clément-des-Levées
Avouez-le ! Combien de fois êtes-vous passés sur la Levée, entre Angers et Saumur, sans prendre la peine de vous arrêter pour visiter l'église de St-Clément-des-Levées, ou une de ses petites soeurs à La Bohalle ou à St Mathurin ? Appelée Eglise d'Orgueil ou Basilique des Mariniers, tournée vers le fleuve royal, et non vers Jerusalem, la construction de cette église débute en 1844 avec les deniers des prospères mariniers de ce port, alors doté de 7 cales. L'église a fait parler d'elle récemment dans l'émission  de télévision "Echappées Belles" sur la Loire ( qui a également présentée l'antre des Trogs à Parnay). En effet, ses 2 tours étaient dotées chacune d'un lanternon, destiné à guider les mariniers comme un amer. Celui de la tour Est  est désormais restauré ( par l'entreprise Théodore de Saumur!) et les fonds manquent pour restaurer la tour Ouest et l'église elle-même menacée dans ses fondations. Constuite sur un remblai pour échapper aux crues, elle fut en réalité  bâtie sur un marécage, et ses 7 colonnes doriques de style grec ( Charles Joly-Leterme, architecte du Temple et du théâtre de Saumur) sont aujourd'hui fissurées, de même que le dallage du choeur. Sans vitraux colorés, la lumière sublime de la Loire pénètre dans la nef et éclaire le blanc tuffeau et le crucifix, prêt à apareiller au premier souffle de galerne : voile et vergue décorent l'imposante croix de bois des mariniers. Autre curiosité, la pierre dite "des mariniers"  : érigée à l'origine en 1863 dans le cimetière par des mariniers chalandoux, cet ex-voto représente sculptés dans la pierre tous les symboles de la marine de Loire. Ce lieu de recueillement abrite en ce moment une exposition sur les témoignages de la vie des hommes du fleuve.

Témoins d'une activité révolue, des trésors de la Marine de Loire

La Collection Fraysse à St-Clément-des-Levées
Coffres de bois sculptés et cassettes précieuses ; boîtes à sel ; ancres marines de différentes tailles ( dont celles suspendues comme des girouettes pour indiquer les limites de navigabilité) ; faïences de Nevers, de Langeais ou de Giens transportées sur les chalands ; objets de la vie quotienne : bottes sabots, jeu de l'Allouette... Des témoignages de l'activité fluviale, avec les heures sombres du commerce triangulaire, qui se prolongeait en amont de Nantes avec la remontée du coton, des épices, du café, de l'indigo et du sucre, lequel était acheminé vers les nombreuses raffineries situées le long du fleuve, de Nantes à Orléans. Matières premières (tuffeau et ardoise, chanvre) descendaient le fleuve, ainsi que fruits et légumes... sans oublier le vin. L'arrivée du chemin de fer fut à la fois l'apogée - les balastes et rails furent transportés par bateau - et le début du déclin de la Marine de Loire, avec l'ouverture de la ligne Paris-Orléans. Les sapines construites dans le Massif Central, mais aussi les chalands, toues et fûtreaux furent remisés, au même titre que les premiers bateaux à vapeur. L'exposition, grâce à l'activité de l'association Musée Loire et Métiers, est  illustrée par des panneaux de l'Unesco/ Val de Loire, vous invite donc à revivre ces souvenirs emportés par le fleuve.

Une association ligérienne très dynamique

La Collection Fraysse à St-Clément-des-Levées
C'est Marie France Planchenault, bénévole érudite et passionnée de l'association, qui nous a fait visiter l'exposition, avec l'aimable soutien de son président, M. Jean-Paul Massot. L'association, créée il y a 15 ans, a vocation de faire connaître ce précieux patrimoine ligérien.  Celui-ci fut d'abord recueilli, étudié et transmis par les pionniers Jeanne et Camille Fraysse, installés au Thoureil, également les premiers à s'intéresser à  la réhabilitation et à l'étude du monde souterrain ( voir divers articles sur le portail des troglonautes). Nous avons eu la chance de rendre visite à Jean, leur fils, qui vit toujours dans la maison de ses parents pleine de trésors,  un ancien manoir construit par une famille d'armateurs Hollandais, premiers négociants en vins sur la Loire au XVIIème siècle. Il a prêté pour cette occasion des pièces de son exceptionnelle collection.
Si vous êtes intéressés par la Marine de Loire, vous avez également un petit musée à Chouzé sur Loire (37), géré par l'association des Mariniers du village (cf article précédent), qui vous emmènera faire un tour en toue cabanée. Vous avez aussi le musée de Châteauneuf-sur-Loire (45), qui fait référence en la matière. Mais nous avons aimé découvrir l'exposition "La Loire et ses mariniers" dans l'atmosphère sacrée de l'église de St Clément, saint patron des mariniers d'Anjou,  et nous la recommandons aux amoureux de la Loire!

Horaires: 15h00 - 18h30, tous les jours, juin, juillet, août.
Entrée payante au profit de la restauration des autels de l'église
tel: 06 72 82 74 30 / 02 41 67 65 51
www.museeloireetmetiers.blogspot.com



Rédigé par Renée Frank le Dimanche 26 Août 2012 à 09:53 | Lu 601 fois