Troglonautes et "timeconautes"

La survie dessous


Depuis le 14 mars ,15 volontaires vivent sous terre dans l’une des plus grandes grottes d’Europe, en Ariège. Pendant 40 jours, cette expérience scientifique doit permettre d’étudier les liens entre notre cerveau, le temps, et la synchronicité au sein d’un groupe. Le chef de l’expédition raconte la vie dans la grotte.


© Human Adaptation Institute
© Human Adaptation Institute
Vivre en troglo n'est pas donné à tout le monde : nous gérons lumière et humidité selon l'exposition de l'habitation. L'expérience Deep time repousse les limites de l'homme des cavernes qui fréquentait plus qu'il n'habitait les grottes. Nous sommes à 800 mètres sous terre, en compagnie des "timeconautes".
 

© Human Adaptation Institute
© Human Adaptation Institute
L'expédition suit son cours. 23 jours et 8 heures, à ce jour... La notion de temps a disparu, le temps se mesure en cycles de veille et de sommeil : "On a vraiment un décalage très important qui s’est imposé au groupe, depuis quelques cycles. On a surtout un décalage total de période de sommeil et de réveil. On se croise beaucoup, mais on ne se voit pas beaucoup. On ne trouve plus de synchronicité collective à notre petite communauté."
Il n’y a pas d'horloge ni de soleil. La température dans la grotte est plus fraîche que prévu, 10°C au lieu de 12°C, et un taux d’humidité de 100 %. "Des conditions insidieuses, non extrêmes, mais difficiles à vivre au quotidien" affirme Christian Clot, Président fondateur de Human Adaptation Institute, concepteur de la  mission et membre de l'équipe, explorateur et chercheur Franco-Suisse, qui a mené des expéditions et des recherches dans les territoires les plus extrêmes de la planète.
 
 
 

Illustration Idriss Naoui
Illustration Idriss Naoui
Vous pouvez les suivre en "sous-direct" : https://www.franceinter.fr/coupes-du-monde-dans-une-grotte-en-ariege-les-15-aventuriers-de-la-mission-deep-time-donnent-des-nouvelles
 
 


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Mercredi 31 Mars 2021 à 15:36 | Lu 287 fois




Nouveau commentaire :
Facebook