Matera, de l’ombre à la lumière

Capitale européenne, les troglos italiens à l’honneur


Viva Matera ! Le 19 janvier dernier la ville « de la honte nationale » a pris du galon en étant reconnue comme Capitale européenne de la culture.
« "C'est vrai, nous sommes passés de la honte à la gloire", admet Raffaello De Ruggieri, le maire de Matera, ville de Basilicate (sud) que le Premier ministre Alcide De Gasperi, l'un des pères fondateurs de l'Europe, avait qualifiée dans les années 1950 de "honte nationale" pour ses conditions de vie misérables. Ses habitants trouvaient alors refuge dans des grottes datant du paléolithique, sans lumière ni eau courante ou tout-à-l'égout. »
« Aujourd’hui est un jour important pour Matera, pour l’Italie, pour l’Europe qui démontre qu’elle sait reconnaitre et valoriser ses cultures », a déclaré Sergio Matarella dans son discours.
Pour le chef du gouvernement : « Matera a une grande responsabilité : c’est la première ville du sud de la Péninsule à être choisie comme capitale européenne de la Culture ».
En 2012 nous découvrions ensemble les célèbres « Sassi ». A l’époque le titre n’était qu’à l’état de projet…
Nous sommes en 2019. Les troglos de Matera sont à l’honneur et le méritent bien. Quand la volonté politique est là… A bon entendeur…


Du troglodytisme au futur

Matera, de l’ombre à la lumière
Pour ceux qui auront cette chance, venez à Matera pour sa ville souterraine, une ville fière de son passé tournée vers l’avenir. Les « Sassi », ces maisons troglodytes autrefois occupées par les indigents, sont aujourd’hui l'objet de tous les regards, tant elles nous apprennent sur la construction d’une cité durable. L’exposition « Ars Excavandi », l’événement inaugural du programme 2019 de la capitale européenne de la culture, nous plonge au cœur des logis troglodytes par l’ère paléolithique, se termine par une exploration de la bio-architecture du futur.
Matera-Pietra : « Placée juste à côté de la cité jordanienne de Pétra dans le cadre de l’exposition photographique « Mater(i)a P(i)etra », la ville de Matera démontre à ceux qui viennent la découvrir que les deux villes ont beaucoup en commun, malgré la distance qui les sépare. Avec leurs civilisations ayant appris à vivre au cœur de la roche, les deux cités partagent une atmosphère unique, sans oublier quelques détails pratiques ingénieux : elles ont toutes les deux construit leur propre système de canalisation souterrain. »

Demandez le programme !

Matera, de l’ombre à la lumière
Matera mise à l’honneur propose un programme complet d’expositions et de manifestations culturelles et historiques ouvertes à tous. Il y a tellement à découvrir cette année dans la capitale européenne de la culture. Le Passeport Matera 2019 vous permet de ne rien manquer de cette année dédiée à la culture. Ses heureux détenteurs peuvent accéder à l’ensemble des événements tout au long des 48 semaines de festivités, avec plus de 800 artistes convergeant des quatre coins du monde.
Les spectateurs découvriront une représentation de la Divine Comédie, le chef-d’œuvre de Dante. Pour l’occasion, toute la ville subira une incroyable métamorphose, prenant des faux airs de Purgatoire. Dans le même état d’esprit, les villageois de Matera participeront à la représentation de l'opéra Cavalleria Rusticana de Mascagni qui se tiendra en plein air devant les « Sassi » … Histoire de vous mettre l’eau à la bouche… Bref 48 semaines d’évènements qui dureront toute l’année 2019, jusqu’au 20 décembre.
Profitez de 48 semaines d'événements, avec plus de 50 productions culturelles originales de 800 artistes et acteurs culturels du monde entier
Découvrez la relation entre Matera et la modernité, 25 ans après l'inscription des Sassi di Matera au patrimoine mondial de l'UNESCO
Visionnez des films et découvrez des expositions sur de nombreux thèmes, de l'histoire ancienne de la ville aux changements géographiques et climatiques qui façonnent notre planète.
 

NB

Nota Bene : Matera et ses nombreuses églises rupestres ont été inscrites au patrimoine de l’Unesco en 1993, et a vu sa notoriété se développer. Cette dernière s’est aussi accrue grâce au cinéma qui et aux films « L’Evangile selon saint Matthieu » de Pier Paolo Pasolini et « La Passion du christ » de Mel Gibson, qui l’ont utilisé comme décor, situant les scènes durant l’antiquité chrétienne. La ville des « Sassi » est en effet considerée comme la troisième ville la plus ancienne du monde après Alep et Jéricho.
Pour participer aux évènements, il est possible d’acheter le Passeport Matera 2019, un document valable pour toutes les initiatives inscrites au calendrier, pour le prix de 19 euros.

Lady Trog ? On va y faire un p’tit tour ?

L.T.: Si je retourne à Matera, je veux ma chambre réservée au Sextantio, un des plus beaux hôtels au monde selon nos critères esthetico -troglos.


Rejoignez-nous sur notre page facebook : https://www.facebook.com/troglonautes
Vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime”.


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Mercredi 27 Février 2019 à 08:01 | Lu 70 fois




Nouveau commentaire :
Facebook