Bernard Tobie 1

Le monde troglo en deuil


Les Trogs arrivent au Maroc pour apprendre le décès de Bernard Tobie, Professeur d’Histoire, et Président du CTATP (Carrefour des Troglodytes Anjou-Touraine-Poitou). Il aura animé, administré cet outil de valorisation du troglodytisme, poussé par Gilles Guérif (l’un des créateurs de l’association) durant 22 ans. Avec lui, c’est un phare du troglodytisme qui disparaît, laissant un vide immense.


D’une Histoire à l’autre

Bernard Tobie 1
Après des études d'histoire à l'université de Nantes et l'obtention de son CAPES, Bernard Tobie, originaire de Bretagne, obtient son premier poste dans le Nord de la France, avant d’intégrer Baugé puis Saumur où il s’installe définitivement en 1989. Il intègre successivement le Lycée Carnot puis le Lycée Duplessis-Mornay en 1995.
Dans le même temps, il se lance dans l’action éducative dans le cadre des Classes du Patrimoine aux Perrières à Doué-La-Fontaine, et adhère au CATP, dirigé par Gilles Guérif depuis 1973.
Homme d’action et de terrain, Bernard expérimente de nouvelles propositions en matière d'enseignement supérieur avec des nouvelles filières axées sur la patrimoine et le tourisme. Il est à l'origine de la première formation BAC+2 dans ce secteur dépendant du Pôle universitaire de Saumur, une formation axée sur 3 périodes trimestrielles : l'une au lycée, l'autre en stage en entreprise et la 3ème en stage à l'étranger.
Repéré par Gilles Guérif, soucieux de la valorisation du patrimoine troglodytique notamment en milieu rural, il développe les JAMR (Journées d'Animation en Milieu Rural) et devient incontournable par ses actions en liaison avec le PNR (Parc Naturel Régional) et le Comité départemental du tourisme. Il devient Président du CATP en 1985.

Les belles années

Gilles Guérif et Bernard Tobie
Gilles Guérif et Bernard Tobie
Désormais, son action se confond avec celles de l’association dont l’un des buts aura toujours été de créer et développer un Centre de ressources, conscient de l’importance du troglodytisme : « Sur notre territoire, le troglodytisme, c'est la seule carte la plus immédiate et facile à jouer en matière de développement touristique… Et il faut reconnaître, qu'à la différence de la Touraine et encore plus du Poitou, en Anjou, les collectivités ont bien pris la mesure de cette richesse et nous ont toujours bien soutenus… »
Le CATP, outre son rôle de conseil aux particuliers se lance dans d’importantes actions
  • 2005 et 2007 : Bernard Tobie est la cheville ouvrière du programme européen Caves Network qui connaît son apogée dans un colloque international à Saumur, piloté par l'agglo Saumuroise dont Gilles Guérif est alors vice-Président.
  • 2009, 2010 et 2011 : la mise en place des « Rendez-vous troglos » font venir des milliers de gens curieux de ce mode de vie caractéristique
  • le lancement de la Plateforme Régionale d'Innovation sur le monde troglo, « une excellente initiative » pour Bernard Tobie. « C'est une vraie reconnaissance de la part de la Région de notre richesse territoriale ». 
Mais liée aux subventions et à leurs caprices, l’association lourdement endettée par le financement des « Journées Troglo » et par des charges importantes de personnel, le CATP devient le CTATP et tente d’endiguer la crise financière et de se concentrer sur l’information, l’appui aux sites touristiques, les animations pédagogiques et les conseils. 
 
A suivre… : « Bernard Tobie. 2 »


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Vendredi 11 Mai 2018 à 21:49 | Lu 461 fois




Nouveau commentaire :
Facebook