Avis aux Troglos

Lu dans « le Kiosque »


​Quand et comment les sites troglodytiques vont-ils sortir du confinement ? Nul ne le sait encore… L’activité touristique est arrêtée.
Laetitia Saint-Paul, vice-présidente de l’Assemblée nationale, députée de Maine-et-Loire, est membre du groupe d’études « Tourisme ». A ce titre, elle a participé activement à l’élaboration de propositions transmises au Gouvernement.


En BREF …

Le communiqué de notre députée et le document en PDF sont à retrouver sur Le Kiosque. (http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=55877)

"L’activité touristique est un vecteur essentiel de notre économie locale. Les chiffres sont clairs : ce sera la filière la plus impactée par la crise. Par ce travail de réflexion et de propositions, Madame Saint-Paul veut proposer des réponses réalistes prenant en compte à la fois : les risques sanitaires, les risques économiques et les besoins des Français après cette période difficile de confinement. L’objectif est de permettre la réouverture des lieux touristiques, la reprise d’activité des différents acteurs aux contraintes différentes, tout en limitant les risques épidémiques.

Au plan général, l’obtention d’un label sanitaire obligatoire applicable à tous les acteurs du tourisme serait une garantie de faire respecter l’ensemble des gestes barrières dans les établissements et aurait un effet rassurant, propice au retour des visiteurs. Les réouvertures pourraient être possibles grâce à des outils pratiques tels que les réservations et règlements en lignes, la limitation du nombre de visiteurs, la planification des flux de personnes, une obligation d’information aux visiteurs et un engagement de ceux-ci sur les consignes à respecter…

 
Des propositions spécifiques sont faites selon les types d’établissements pour autoriser leur réouverture. Elles concernent les hébergements, les cafés, restaurants… et les lieux touristiques…-
Il est important de réussir cette reprise d’activité touristique : pour que les étrangers aient confiance en la situation sanitaire en France, mais également pour éviter une deuxième vague épidémique. Nous devons et pouvons réussir le challenge du tourisme sécurisé."

 
Tout reste à faire, peut être à réinventer, attendons la fin du confinement../


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Mardi 28 Avril 2020 à 16:09 | Lu 198 fois




Nouveau commentaire :
Facebook