"trilogue" autour de la pierre à l’Hélice Terrestre

Animations d’été


L’été n ‘est pas terminé, le site de l’Orbière accueille une résidence d’artistes : "Variations pour 30 doigts, 6 pieds et 3 masses" Ce sera le vendredi 11 septembre à 20h ( 10 €)


Résidence d'artistes du 8 au 11 septembre

Quel meilleur lieu pour ces 3 artistes de la région pour une première résidence que l'Hélice Terrestre, espace d'art plastique, oeuvre créée par l'archi-sculpteur Jacques Warminski, dans le village troglodytique de l' Orbière, entre roche et espace, entre le dessous et le dessus, entre le concave et le convexe ?
Durant 4 jours, ils expérimenteront dans cet espace, véritable laboratoire de recherche, un processus de création, s'intéresseront plus aux synergies impliquées et la dynamique collective qu'au résultat final.

Aurore Besson, sculpteure et Lithographe, explore la pierre, trace immémoriale des temps enfouis, les faisant ressurgir par le jeu du ciseau, exaltant ses fondements à l'encre. Elle y exerce une distorsion des temps, mélangeant nos mémoires ancestrales, apposant à cette roche brute des images parcellaires humaines ou préhumaines. Par des jeux de contrastes entre matière brute et douceur des corps, entre ombre et lumière.
 
Yves-Henry Guillonnet, Musicien Compositeur à l'Oreille, puise son inspiration en son coeur pour en tirer des musiques puis les transmettre par le biais d'outils tels que ses propres organes, des éléments de son environnement ou de véritables instruments de musique. Sa musique prend forme dans diverses formations musicales, spectacles, massages et installations.
 
Emilie Barteau, Danseuse Performer, privilégie la voie du Butô et de l'improvisation pour imprimer en son corps et laisser danser en elle l'atmosphère et les énergies de son environnement de l'instant. Elle même artiste pluridisciplinaire, elle enrichit son imaginaire chorégraphique de ses rencontres avec des artistes de tous horizons, en quête de l'impact et des traces de tout acte humain.
 
Ce "trilogue" autour de la pierre naît d'une recherche commune autour de la matière, qu'elle soit sonore, physique, cellulaire ou invisible, questionnant la place de l'homme et les intéractions avec son milieu environnemental, naturel, social, par la conjugaison de leurs divers sensibilités : une quête ontologique de l'être au monde.
 

Restitution de Résidence Vendredi 11 Septembre, à l'Hélice Terrestre à 20h. (Discussion avec le public attendu)

Rejoignez nous sur notre page facebook : https://www.facebook.com/troglonautes
Vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime”.
 


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Mardi 8 Septembre 2015 à 17:09 | Lu 111 fois