Week-end découverte : Lavardin entre “chouine” et troglos.


Lady Trog et Mister Trog continuent leurs pérégrinations. A quelques kilomètres de Trôo, Lavardin, ou comment un des plus beaux villages de France, qui possède un coteau troglo habité, s’adonne à l’art de la chouine.


1. L’art de la chouine

Week-end découverte : Lavardin entre “chouine” et troglos.
Comment, vous ignorez l’art de la chouine dont les championnats du Monde se sont déroulés à Lavardin, village français par excellence! Alors on vous raconte… C’est en effet à l’initiative des Amis de Lavardin, qu’ont lieu chaque 1er dimanche de mars les Championnats du monde de la chouine. Cette année, se sont affrontés 84 joueurs sous les voûtes de la Mairie, entre les pauses Pot-au-Feu et omelette. Car c’est aussi pour manger et pour chanter dans la convivialité que se retrouvent les joueurs de cartes. La chouine ? C’est la belotte du Centre-Ouest, de la Vallée du Loir. Corrigez-moi si j’ai mal compris, la chouine, c’est une main gagnante qui regroupe 5 cartes de la même couleur. Elle se joue en 2 manches de 3 points, avec une Belle en cas d’égalité et une Consolante pour ceux qui sont éliminés avant l’heure du pot-au-feu. Extraits des règles et conseils aux joueurs de chouine : « Il est recommandé de jouer vite, mais pas trop. »

2. vivre à Lavardin

Week-end découverte : Lavardin entre “chouine” et troglos.
Philippe Leduc habite la commune depuis peu. Il s’y sent bien. Un trou, pardon, un troglo à taille humaine. La pergola qui domine le vallon au bout de la Rotte aux Biques, l’a fait basculer vers le monde souterrain. Il nous ouvre chaleureusement son intérieur et nous fait visiter les pièces encore en travaux. Après avoir assaini et agrandi le séjour principal, il s’apprête à entreprendre la rénovation de la salle de bain. Pour le moment, il vient en week-end mais espère d’ici peu de temps l’occuper avec sa famille. Il est “troglo” dans l’âme, connait ses voisins, fréquente les “Amis de Lavardin”, une association qui regroupe entre autres quelques propriétaires de troglos actifs, dont des artistes anglais implantés depuis plusieurs années dans le village.

3 Les troglos de Monique

Week-end découverte : Lavardin entre “chouine” et troglos.
Elle vit et règne à Lavardin, propriétaire de deux troglos. Le “Caveau”, resto troglo, et son habitation principale, un “duplex” creusé dans le coteau, avec vue sur la Vallée. Cette berrichonne d’origine est une battante, dont le coeur balance entre Lavardin et le Canada. Installée dans la région depuis une trentaine d’années, transfuge du village de Trôo, elle connait bien le monde des troglos. Dans son restaurant “le Caveau”, elle a pris le parti de ne pas servir les traditionnelles fouées, mais cuisine divinement pour la clientèle locale, qui raffole de son gigot ficelle. Le résultat est là : son caveau ne désemplit pas.

4 l’homme aux mille bambous

Week-end découverte : Lavardin entre “chouine” et troglos.
Robert Hevrard, musicologue, peintre, sculpteur, construit des instruments de musique extraordinaires. Fortement influencé par l’Asie et l’Afrique, il crée, crée encore avec une inépuisable énergie. Dans ses caves, mille bambous résistent vaillamment au temps qui passe, en attendant de vibrer à l’unisson. Il vit avec sa compagne à quelques lieux de Lavardin dans une magnifique demeure qui possède un ensemble impressionnant de caves. L’une d’entre elles abrite des rangées alignées de bambous qui viennent principalement de Chine. Les longues perches souples lui permettent de créer des instruments, inspirés de l’orchestre balinais comme l’orgue à Hanklungs, ou nés de son imagination : beffroi de pierre et de bois, balafon chromatique géant, culbuto pour jardin musical... Le bambou, avant d’être taillé, doit être conservé à un taux d’hygrométrie comme celui que l’on trouve en cave. On peut essayer les instruments de Robert à “Musikenfête”, un musée de Montoire dont le royaume est la musique.

Les deux villages du Loire et Cher vont participer aux Rendez vous Troglos de 2011, le 18 juin. vous pourrez alors rencontrer au détour d'un chemin ou d'une cave les personnages rencontrés lors de ce reportage. Nous remercions les deux municipalités pour leur accueil, Jean Pierre Mouret Maire de Trôo, Jackie Trimardeau, et tous ceux qui ont croisé notre chemin et répondu à toutes nos questions. Les Trogs.

ps : pour les accros de la toile, je vous conseille d'aller visiter : www.troglosduloir.com


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Dimanche 13 Mars 2011 à 19:11 | Lu 948 fois