Vous avez dit « troglo mythes » ? (1)


Le 21 décembrrrrre, les Trogs en tremblent et sont agités de secousses sismiques individuelles : « le rire est le propre de l’homme » disait Montaigne, le Che « la voix de son maître » en rigole. Rigole, rigole… oui, l’eau s’infiltre en sous sol et y propage ses mélodies dans les nappes phréatiques, souterraines. Souterraines ? Certes, l’eau ruisselle, s’insinue, comme les légendes et mythes se développent et s’enregistrent dans notre inconscient…
Alors les Trogs s’équipent et partent en reconnaissance spéléo, voyage au centre de notre cerveau : « la terre creuse », « Agartha » et autres « Shamballa » … destination première et de rigueur, Bugarach village de charme…


Vous avez dit « troglo mythes » ? (1)

Définition du 21 décembre, selon l’amie « wiki »

Le 21 décembre est le 355ème jour de l’année du calendrier grégorien (si bissextile 356ème), premier jour du mois de Nivose dans le calendrier républicain, dit populairement « jour de la tourbe ». La date est fréquente pour le solstice d’hiver ou d’été selon l’hémisphère (droite-gauche ?) où l’on se trouve, entre le 20 et le 23 décembre. Voilà, ça c’est dit, c’est fait.

Une histoire à dormir debout ou rester en « éveil »

Vous avez dit « troglo mythes » ? (1)
Tous aux abris ! Emportez des vêtements chauds ! Sans mites, les mythes eux sont particulièrement résistants.
Les prédictions et « arnaques » remontent loin dans le temps, tout comme la crédulité. Concernant notre fin prochaine, le mythe remonterait à l’aube des temps, mais réactualisé par quelques écrivains devins. Il était une fois les Sumériens (- 4000 à -1750 avant JC). Dotés de longue vue, ils avaient calculé une collision frontale entre la Terre et l’hypothétique planète « Niburu » en … 2012. L’info a été démentie par un scientifique de la NASA : « il n'existe aucune planète cachée dans notre système solaire qui pourrait entrer en collision avec la Terre en 2012. Si cela avait été le cas, les astronomes auraient pu la suivre depuis plus de 10 ans et elle serait actuellement visible à l'oeil nu, ce qui n'est manifestement pas le cas. "S'il y avait quelque chose là-bas comme une planète dirigée vers la Terre", a déclaré l'astrobiologiste David Morrison (NASA), "ce serait déjà l'un des objets les plus brillants dans le ciel. Tout le monde sur Terre pourrait le voir. Vous n'avez pas besoin de demander au gouvernement, il suffit de sortir et lever les yeux au ciel. Elle n'est pas là."
Mais les Mayas reprennent le relais... “Cette légende a ensuite été croisée avec la fin prétendue de l'antique calendrier Tzolk'in de la civilisation Maya, prévue pour le 21 décembre 2012. Si les calendriers sont pratiques pour organiser et planifier son emploi du temps, ils ne permettent toujours pas de prédire l'avenir... De plus, le calendrier Maya, le plus complexe de tous les calendriers, ne s'interrompt pas le 21 décembre 2012 mais sans doute en 2116 ou 2220 d'après des calculs récents. Et quand bien même, cette fin ne serait que le commencement d'un nouveau cycle, comme notre calendrier pour chaque fin d'année... Pire, une découverte archéologique récente montre que le calendrier Maya était prévu pour durer encore plusieurs milliers d'années...”
 

Bugarach, un p’tit coin tranquille

Vous avez dit « troglo mythes » ? (1)
Les Bugarachois peuplent cette petite commune du département de l’Aude et jouissent d”une position privilégiée au coeur des Corbières.  Moins de deux cent âmes jouissent tranquillement d’un climat agréable entre garrigue et montagne. Le village est une étape importante du sentier Cathare, et se tourne vers l’agriculture et le tourisme. La région a connu un premier bouleversement de taille. C’était à l’ère tertiaire : “Sous la pression venue du sud, coincées entre la plaque ibérique et le socle européen, les roches sédimentaires se plissent, se cassent et se chevauchent : une lame de Calcaire jurassique (-135 millions d’années) vient se poser sur les Grès et les Marnes du Crétacé (-15 millions d’années). L’ordre des couches géologiques ou strates est ainsi inversé ! Le Pech de Bugarach, anciennement Pech de Tauzé, domine les Corbières avec ses 1231 m.” le massif de calcaire s’impose au regard de tous visiteurs. Le paysage invite à la poésie, les oiseaux font “cui cui”...
Nous sommes au 2è1me siècle et le village si tranquille connait un deuxième bouleversement : les curieux, journalistes et touristes crient “Ovni! Ovni!” Depuis hier mercredi, le village est cerné par les forces de l’ordre. La mesure préventive interdit l’accès au village et au Pic de Bugarach autour de la date fatidique que nous connaissons bien. Fallait v’nir s’installer avant! Tant pis pour vous! Hors limites, vous périrez toutes et tous vendredi!
C’est que l’endroit possède nombre de souterrains (chouette, non?). Cinq à six kilomètres de galeries recèlent secrètement de profonds mystères. Montagne sacrée des extraterrestres, tombeau du Christ, trésors des Cathares, les bruits vont bon train, et les ovnis ont leur parking, et ça c’est pour nous, les “intraterrestres”.
Les prix de l’immobilier s’envolent et les esprits aussi. «Au début, ma clientèle était constituée à 72% de randonneurs. Aujourd'hui, j'ai 68% de visiteurs ésotériques», témoigne Sigrid, la gérante de l'une des rares structures d'hébergement. Les utopistes et autres “survivalistes” ont afflué depuis plusieurs années, et développent nombre de stages “rédemptifs”.
Ne soyons pas chauvins, nos amis américains descendent dans leurs bunkers : Selon le USA Today, l’approche du 21 décembre a été bénéfique... pour le commerce des abris souterrains.

En général, nous vous conseillons nombre de destinations choisies, mais là nous nous rangeons aux côtés du Maire pour vous dire : “ne vous rendez pas à Bugarach” et consolez vous devant un bon feu de cheminée, un p’tit verre à la main! Et ne loupez pas la fin du monde vue et réecrite par les Trogs...
Prochain sujet mythique : La “terre creuse”


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Mercredi 19 Décembre 2012 à 18:50 | Lu 204 fois