Vol au-dessus d’un nid de troglos


Tranquillement niché dans mon douillet “troglo” marocain, je tressaille légèrement sentant une ombre m’effleurer. Je pense à une mouette géante, au vol silencieux. Je lève les yeux et saisis mes nikon à portée d’yeux. Une aile volante envahit mon espace aérien.
Coincé entre l’océan et le désert, le “poulet enterré” (Seffa Medfouna), m’avait promis la solitude la plus complète. Il est difficile aux véhicules et à leurs utilisateurs de trouver le Poulet. C’était sans compter avec “parapente-maroc.com”.


Entre mer et terre

A vrai dire, cela ne me dérange pas, j’espère bien, un de ces jours prochains prendre mon envol au-dessus de nos grottes : cinq nichées sur environ 300 mètres de coteau maritime d’où la vue est déjà imprenable. Mais on n'arrête pas le progrès, et les oiseaux ne sont que de passage, soumis à la force du vent.
Abdou, mon voisin de droite, assis à mes côtés, est davantage préoccupé par la qualité des poulpes qu’il vient de pêcher, c’est à peine s’il lève les yeux.
Je vois l’aile atterrir à quelques huit cent mètres. Je décide d’aller à la rencontre de ces étranges z’oiseaux.

Parapentes-maroc.com

C’est le créateur de parapentes-maroc.com que je rencontre. Phil est aux prises avec un débutant, aux prises lui-même avec les spaghettis qui le relient à la voile. Tout s’apprend, et une fois les premiers pas franchis vous pouvez profiter allègrement des 10 à 700 mètres de dénivelés que vous offre la côte. “3 jours consacrés aux techniques de base : gonflage, décollage et atterrissage sur une petite dune de sable de 5 mètres de dénivelé). - 2 jours de vol à partir de petites falaises, de 15 mètres, avec atterrissage sur la plage de sable fin.”
Ne parlons pas des possibilités offertes par l’asso, basée à Aglou et des autres possibilités offertes par les “spots” sites où les afficionnados de voile ou de surfs trouvent leur compte, Une immersion naturelle en pays marocain, la découverte du Maroc dans un état d'esprit « non touriste ». OK, on est sur la même longueur d’onde.
 
http://www.parapente-maroc.com

 
Rejoignez nous sur notre page facebook : https://www.facebook.com/troglonautes
Vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime”.


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Mercredi 13 Novembre 2013 à 06:22 | Lu 120 fois