Victor Leray, mémoir ‘ographe


Les tribulations des Trogs les ont conduit à la découverte du village de Rochemenier et d’un personnage discret et étonnant : Victor Leray, ancien gestionnaire du site, aujourd’hui à la retraite.


Esquisse d’un troglopathe

Victor Leray, mémoir ‘ographe
Et oui, j’ai rencontré mon “alter negro”, Victor, amoureux des troglos qui a consacré, accompagné de son épouse 35 ans (minimum) de sa vie à la restauration du site de Rochemenier, une réussite, respect.
Victor s’est attelé à poursuivre l’oeuvre initiée par Emile Breton, l’ancien maire de la commune et à la suite de Bernard Foyer (la ferme de la Fosse). Résultat : plusieurs milliers de visiteurs viennent découvrir l’essence rurale du troglodytisme, et un village “pas comme les autres”.

Troglopathe, et photographe

Victor nous reçoit, simplement, avec une générosité qui s’accroit au fil du temps passé avec lui. Nous découvrons un homme passionné, “habité”. Objets avez vous donc une âme ? Lui réinvente le troglodytisme d’antan au travers de ses “appartements témoins” anciennement habités.
Victor  est aussi photographe : on s’est loupé de peu, tous les deux, il y a quelques siècles dans le village de Mahaloulah en Syrie où j’ai eu le coup de foudre pour cet habitat. Victor a décidé de faire son devoir de mémoire, bienvenue au club ! Il a engrangé nombre de documents qui sont distillés sur son blog : http://histoire.troglodyte.info

A suivre de près...


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Lundi 19 Novembre 2012 à 05:24 | Lu 322 fois