Un site hors du commun


Je savais bien qu’on n'était pas les seuls à s’intéresser de près au monde souterrain. Nos pérégrinations quotidiennes sur la toile nous amènent à découvrir d’autres sites, d’autres lieux et des passionnés. Là, bonne pioche relayée par Lady Trog et Mistrog : plus on est de fous, plus on rit. Alors, n’hésitez pas à découvrir le site d’André Unterfinger, www.lieux-insolites.fr
Vous serez comblés.


la page d'accueil du site www.lieux-insolites.fr
la page d'accueil du site www.lieux-insolites.fr

Les lieux insolites...

Il ne s’agit pas seulement de troglodytisme mais de lieux insolites : « Les lieux présentés sont en rapport avec ma passion pour les vieilles pierres et les sites naturels exceptionnels. Mes passions vont principalement aux mégalithes, à la Préhistoire, au Moyen-Age et à toutes les choses mystérieuses. Vous trouverez donc ici beaucoup de menhirs et de dolmens, des sites préhistoriques ou protohistoriques, des légendes, des sites naturels et en règle générale, des lieux de promenades. » Vous aurez de quoi égayer vos longues soirées d’hiver, entre l’archéologie, les mégalites, les sites naturels, les légendes, les arts et l’histoire…  Une vrai mine d’or que  les Trogs sont allés exploiter au cour de leurs diverses recherches.

À vos souris ! Les habitats troglodytes de la vallée de la Senancole

En attendant d’aller en ballade dans tel ou tel coin choisi, nous nous sommes arrêtés sur un lieu que nous vous invitons à découvrir. Cela à titre d’exemple : bien évidemment on ne vous dira pas tout. A vous, troglonautes, de découvrir ce prodigieux site. Hors donc, quelques extraits, ci dessous…  

Les cuves de stockage des olives, photos : André Unterfinger
Les cuves de stockage des olives, photos : André Unterfinger
« Le plus bel habitat de la vallée est le moulin de la Baume qui étire sa façade sur 53 m de longueur. Le moulin a été restauré par le propriétaire qui en laisse l'accès libre. La maison épouse parfaitement l'abri sous roche, tout en longueur. La porte d'entrée ouvre sur une enfilade de pièces savamment agencée pour les besoins du moulin à huile aménagé à l'extrémité nord du site. Le premier tiers sud du bâtiment regroupe neuf cuves de stockage destinées aux olives acheminées depuis le plateau. » (www.lieux-insolites.fr )

L'emplacement de la meule (la partie circulaire), photos : André Unterfinger
L'emplacement de la meule (la partie circulaire), photos : André Unterfinger
"L'emplacement de la meule (la partie circulaire), photos : André Unterfinger « Plus loin, nous trouvons l'emplacement de la meule entraîné par un âne ou un mulet. La meule servait à broyer les olives avant le pressurage. À côté, le long de la paroi, se trouve une citerne de 12 m3 autrefois couverte d'une voûte dont les ancrages sont encore visibles. Cette cuve à eau était alimentée par une rigole depuis un aiguier extérieur. Remarquable est également le conduit vertical de 80 cm de diamètre qui perce la voûte de l'abri à l'avant de la citerne. Son utilisation n'est pas définie. Est-ce une trompe pour l'approvisionnement en olives depuis le plateau ou est-ce le conduit d'une cheminée (aucun autre vestige visible)? Le pressage des olives nécessitant de l'eau chaude pour la seconde presse, un moyen de chauffage devait exister. » (www.lieux-insolites.fr )      

Si vous voulez (et vous le devez) en savoir plus sur ce lieu précisement:
http://www.lieux-insolites.fr/vaucluse/senancole/senancole.htm
 
Les Trogs remercient André Unterfinger de nous avoir permis de divulguer ses informations sur notre portail.


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Vendredi 18 Novembre 2011 à 10:06 | Lu 726 fois