Trogloscopie : destinations troglos


Un peu de chaleur dans ces mondes "spartiates" ! La première destination nous emmène au LADAKH, grâce à un randonneur impénitent et la seconde en Iran.


De notre envoyé spécial au Ladakh

photo : wikipédia
photo : wikipédia
Christophe Greis, directeur de l’ESAT Moulin du Pin est parti l’été dernier au LADAKH. Il nous a fait parvenir quelques images dont une qui révèle un habitat troglodytique.
Le Ladakh est une région de l’Etat indien du Jammu et Cachemire, située dans sa partie orientale et dont elle occupe plus de la moitié de la superficie. Cependant, c'est l'une des régions les moins peuplées du pays. Parfois appelé le Petit Tibet, le Ladakh est célèbre pour ses paysages et sa culture boudhiste tibétaine. Le Ladakh est la région de l'Inde à l'altitude moyenne la plus élevée, une grande partie de son territoire dépassant les 3 000 m. Le territoire originel du royaume est maintenant divisé entre l'Inde, le Pakistan et un district conquis par la Chine.
Réputé pour ses treks, la région vous permet de découvrir nombre de magnifiques paysages de déserts d’altitudes, de profonds canyons, mais aussi d’anciens monastères troglodytiques et des cavernes creusées dans la roche, dédiées à un habitat  rural précaire.

Christophe Greis raconte...

photo Christophe GREIS
photo Christophe GREIS
"Nous avons fait un trek de 8 jours cet été dans la vallée de la MARKHA, au LADAKH, au nord de l'INDE. Atterissage à LEH, capitale du "petit Tibet", à 3500m d'altitude, en provenance de DELHI. D'emblée, le paysage est minéral, de rares taches vertes où s'agglutinent des maisons, sont dues à un ruisseau ou encore au fleuve INDUS. La route en 4X4 jusqu'au point de départ nous fait passer dans des gorges entre des montagnes d'éboulis où nous croyons croiser des talibans (le Pakistan est à 200 kms) mais ce n'est qu'un film. La nature est faite de pierres, cailloux, vieux chemins muletiers emportés par les eaux. La région est parsemée de symboles bouddhistes : pays où les pierres parlent (les Murs mani !!). Cette grotte (ou ce troglo) abritait à ce jour des animaux mais nous avons vu des habitats humains dans le même confort. Cette photo est prise à une altitude de 4200 m environ et le pays est habité jusqu'à 4800m. Les cols de + de 5000 sont fréquents. La neige fige la région 6 à 7 mois par an et glace le fleuve ZANSKAR."

Kandovan, Iran

photo : wikipédia
photo : wikipédia
Situé dans la province de l’Azerbaidjan oriental, à proximité de Tabriz dans le nord ouest de l’Iran, le village de Kandovan est semblable aux villages troglodytes de Cappadoce, en Turquie. Le sol est constitué de matériau volcanique très fin, soudé à chaud lors de sa retombée qui forme de vastes nappes. L’ignimbrite, appelée plus communément “tuf” se taillant facilement, les habitations troglodytiques s’y sont développées depuis  trois mille ans  pour certaines et sont encore habitées. L’eau de Kandovan est réputée pour ses qualités curatives et considérée comme un remède aux maladies rénales.


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Mardi 26 Février 2013 à 07:45 | Lu 207 fois