Trogloscope spécial Tunisie


C’est le moment de penser aux vacances, et de prévoir quelques petits « déplacements ». Le meilleur moment pour découvrir l’Afrique du Nord c’est le printemps. Nous vous proposons un petit tour d’horizon souterrain de deux destinations tunisiennes, Matmata et Tataouine, riches l’une et l’autres en cavités.


Célèbre Matmata

Trogloscope spécial Tunisie
Matmata (مطماطة) est un village du sud de la Tunisie qui dépend du gobernorat de Gabès. A l’origine, il s’agit d’une tribu berbère originaire du Maroc qui s’implante à proximité d’une source thermale et fonde l’actuelle Matmata ( Hamma Matmata)
Dirigez vous au sud ouest de Gabès, vous découvrirez à une quanrantaine de kms, le village accroché à la montagne à six cent mètres d’altitude et bien entendu, ses habitations troglodytiques remarquables.
L’architecture arabe  est toujours stupéfiante, à fortiori  dans ces contrées ou les canicules sont sévères. Déjà à Grenade tout etait prévu pour combattre la chaleur et amenenr de la fraicheur dans les espaces judicieusement arborés. Les Ksars sont tout aussi adaptés pour amener lumière et fraicheur dans des espaces rigoureusement choisis. Géneralement, on descend  dans une cour située au niveau inferieur, par un escalier ou une échelle située à flanc de parois. Cette cour dessert des pièces reliès par  plusieurs couloirs, et certaines habitations comportent une succession de cours intérieures auxquelles on accède par des couloirs souterrains partant des logis ou de la cour principale, deux niveaux de pièces superposées, tunnel d'accès en pente douce s'amorçant à partir du rebord supérieur du puits, etc. ça ne vous rappelle rien ? ce type d’habitat fait écho à ce que l’on peut découvrir  « chez nous », à Doué La Fontaine…
Pour le fun, vous pourrez revêtir la tenue de Luke Skywalker (Star Wars) : en effet c’est l’Hôtel Sidi Driss qui servit de décor au céllèbre film de Georges Lucas.

Après Matmata, Tataouine

Trogloscope spécial Tunisie
Petit bond de quelques 500 kms : nous sommes à la « porte du désert » à Tataouine (تطاوين), anciennement appelée Foum Tataouine. Simple relais sur la route des caravanes, de Gabès au Soudan, Foum (bouche)Tittawen (source) permet de découvrir aussi quelques villages berbères (ksours) avoisinants, accrochés aux sommets des collines dont les grottes ont été transformées en habitations troglodytiques. Ainsi Chenini, Guermessa et Douiret, ont été construits lorsque les berbères ont fui les plaines au moment des invasions pour se réfugier dans ces grottes.
Douiret, est probablement le plus beau village, moins fréquenté que les autres, situé à 22 kms de Tataouine.
C’est en 1888 que les français y ont installé un « bureau de renseignement militaire » puis un bagne, maintenant transformé en caserne de l’armée tunisienne. Aujourd’hui avec ses Ksours, son souk bihebdomadaire, et ses habitations troglodytiques, Tataouine est devenue la plaque tournante du tourisme dans le sud tunisien, tout en conservant son identité et son architecture traditionnelle.
 
Le prochain trogloscope vous permettra de découvrir les troglos de la vallée de Dadès  et du haut Atlas (Maroc). Vous serez guidés par Gilbert Boisbouvier, alias « le Trogloman du gennois » de retour de son périple marocain.

Trogloscope spécial Tunisie


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Mardi 5 Mars 2013 à 07:15 | Lu 205 fois