Troglos, roses, passion


« Mignonne, allons voir si la rose… ». Les 52èmes Journées de la Rose se déroulent en ce moment et jusqu’au 14 juillet à Doué-La-Fontaine (49). La fleur symbole se décline sous terre, dans les Arènes transformées en jardins aussi colorés les uns que les autres.


Tradition en sous-sol

C’est l’actrice Zoé Félix qui a ouvert le bal, lors de l’inauguration ouverte au public pour quatre jours. Si les roses viennent de partout ailleurs, les rosiers sont cultivés dans le Douessin, plus grand producteur européen de rosiers : une cinquantaine d’exploitations sont regroupées dans la région. La tradition s’est installée et améliorée au fil des ans au travers de ces tableaux et scènes composées de milliers de fleurs.


Un vent de nouveauté

à l'ombre des galeries en fleur
à l'ombre des galeries en fleur

Six écoles au participé au premier concours international pour lequel les élèves fleuristes de six pays ont laissé déborder leur imagination pour offrir au public six chef d’œuvres incrustés dans les galeries de pierre. L’ensemble est saisissant et permet au visiteur d’entreprendre en Asie, en Europe un voyage extraordinaire.

Outre les arènes gallo-romaines très bien conservées, cette manifestation florale est aussi l'occasion de visiter  les anciennes carrières de falun qui font la richesse du sous-sol de Doué-la-Fontaine.


mariage de la roche et de la rose
mariage de la roche et de la rose


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Lundi 11 Juillet 2011 à 09:53 | Lu 499 fois