Troglos, road trip à Souzay-Champigny (2)


Dix mètres sous le coteau, balades, animations ont été envisagées il y a moins de dix ans, résultat de la grande opération de sauvegarde et de restauration. C’est chose faite. Désormais, la rue du Commerce revit timidement, certes, mais laissons le temps au temps. Les travaux de confortement réalisés, le lieu est réinvesti progressivement. Souzay respire à nouveau, et l’île s’active à son tour.


La rue du commerce, sans internet.

Troglos, road trip à Souzay-Champigny (2)
C’est d’abord la « Loire à vélo » qui génère un traffic de quelques 20 000 cyclistes.
Quelques animations impriment leurs traces, piétons, touristes venus de tous horizons, déambulent tranquillement. Plusieurs manifestations commencent à s’y dérouler, marchés de Noël, marchés de Printemps, Fête du vélo, colorent quelques temps l’austère rue du commerce. Des espaces sont dévolus à la restauration, four à fouées de rigueur. Quant aux photographes, ils y décèlent de fabuleux décors, ainsi Gérald Angibaud   photographe saumurois de talent qui éternise ses mariés malgré le temps maussade dont la beauté de la pierre se gausse. Et depuis peu, quelques gîtes touristiques et troglodytiques ouvent leurs portes. Une résurrection.

L’île de Souzay

Troglos, road trip à Souzay-Champigny (2)
Elle est au « continent », ce que la Loire est à nos troglos , indissociable et incontournable et n’est pas en reste de nouveautés fort appréciables dans un cadre presque vierge de toute modernité. Parmi les quelques habitants du lieu, André Petit, propriétaire de la Ferme du Port, accueille chaque année des hôtes de passage. Cette année, il inaugure le premier marché « Accueil paysan » qui s’est déroulé ce dernier week-end. Pour ce faire, le vaste hangar construit et aménagé ces dernières années a pu abriter une quinzaine de producteurs locaux proposant des produits de qualité.

Troglos, road trip à Souzay-Champigny (2)
Ce sont de telles initiatives qui permettent à des lieux abandonnés ou en déshérance de revivre et de donner dynamisme et cohérence à notre culture de Loire. Souhaitons qu’elles puissent se développer et perdurer sur notre territoire.
Avec Souzay-Champigny, nous terminons notre vaste tour d’horizon de la Côte Saumuroise, qui nous a permis de constater le réel effort d’offre touristique donc économique qui participe au vaste projet de promotion du Val de Loire.


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Mercredi 17 Octobre 2012 à 05:26 | Lu 897 fois