Troglos, en avant, toute !


Projetons-nous dans un avenir plus ou moins lointain. Vous partez de Saumur, à pied ou à vélo à destination de Montsoreau, en longeant la Loire. L’aventure troglo commence par la découverte des caves de Saumur brut Gratien Meyer et se poursuit à flanc de coteau dans les rues escarpées de Dampierre, puis par le Village d’Art de Turquant pour se terminer par la rue des Perreyeurs qui débouche sur le cœur du village de Montsoreau. Il faudra pour cela mener à bien les nombreux projets dont certains sont partiellement réalisés (la rue du commerce à Souzay-Champigny), ou en cours de réflexion comme ceux du Bourg Neuf à Dampierre.


Le Bourg Neuf , Dampierre sur Loire

Troglos, en avant, toute !

Le lieu dit « le Bourg Neuf » s’étire entre Dampierre et Souzay-Champigny. Véritable hameau semi–troglodytique du XVème siècle, il offre un patrimoine exceptionnel où le bâti intègre étroitement l’espace troglodytique et un étonnant réseau de circulation médiéval qui débouche sur le parcours existant de Souzay-Champigny.

Le projet du Bourg Neuf rassemble les fiches descriptives des 16 habitats accompagnés de perspectives de restauration. Chacun d’eux est un témoignage certes vétuste mais authentique de l’ingéniosité des anciens habitants qui réussirent à s’adapter à la topographie particulière de l’environnement.

Si des travaux de restauration et de confortement étaient entrepris, le site pourrait accueillir chambres d’hôtes, gites, restaurants…, développer toutes sortes d’activités de loisirs, artisanales, et de manifestations culturelles. pour cela deux conditions sont incontournables : des moyens financiers conséquents, et une volonté politique forte.


Petit à petit, l’oiseau fait son nid

Troglos, en avant, toute !

Sylvie Donmoyer, propriétaire d’une maison et d’un gite semi troglodytique, situés  Montée du Bourg Neuf, porte le projet, avec  le soutien du maire de Dampierre, Jean François Durand. Pour ce faire, elle va créer une association chargée de cette vaste opération.

Grâce au CATP (carrefour Anjou Touraine Poitou), des étudiants italiens de l’université de Florence sont venus faire leur thèse d’architecture sur deux maisons existantes sur le site. Leur travail a permis d’effectuer un important travail de cotation et constituera à sa restitution un avant projet fondamental sur lequel l’association pourra ensuite se reposer.

Quand à la commune de Dampierre, son souci est de  retrouver la maitrise foncière du lieu, et de sécuriser les chemins, avant d’entreprendre quoi que ce soit.

Le diaporama joint vous permettra de découvrir un lieu déjà magique qui pourrait devenir un magnifique espace de vie et de détente.



A suivre.



Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Mercredi 30 Mars 2011 à 20:31 | Lu 1339 fois