Troglos de chine 1


LA CHINE DES TROGLOS 1
Yanchuan et Yan’an
Photographies Patrick Edgard-Rosa


Troglos de chine 1
Aout 2003 : C’est le train cahotant de Beijng à Xi’an qui me fera découvrir les troglos de Chine. Plus de 30 millions de personnes vivent dans ces habitations creusées typiquement chinoises nommées « yaodong ».

Troglos de chine 1
Le long de ce Huanghe (Fleuve Jaune) mythique, et de ses capricieux méandres s’étirent bon nombre de villages troglodytiques, lorsque le fleuve traverse ces provinces de la Chine assises sur le plateau du loess : le Shanxi, le Shaanxi, le Henan et le Gansu.

Troglos de chine 1
4845 kms de long, pour ce fleuve appelé « le fléau des fils de Han » qui ravage les provinces du loess qu’il traverse. Ses déplacements à l’image de ses méandres sont capricieux. Dans sa violence il charrie limons et matériaux rocheux arrachés dans ses cours supérieurs.

Troglos de chine 1
Sur ces « taupinières », où tout est « inattendu, minable et miné » de riches cultures sont possibles… à force de labeur, le fleuve devient nourricier, permettant aux terres de produire millet, mais, kaoliang, soja, arachide et coton. ( Voyage dans la Chine des cavernes, Serge Sibert et Jean Paul Loubes, Arthaud)

Troglos de chine 1
Les « yaodong » comptent plusieurs kongs (entre 3 et 5 pièces attenantes). L’architecture chinoise dévoile ici non pas un habitat de pénurie ou de défense, mais un habitat lié au développement de la route de la soie

Troglos de chine 1
Une large vallée desservie par un affluent du Huanghe, encastrée dans les montagnes du loess, abritent Yanchuan,au cœur du Shaanxi. 200 000 habitants vivent dans cette ville et sa périphérie qui compte de nombreux villages troglodytiques

Troglos de chine 1
Des chemins souvent escarpés descendent des montagnes qui encerclent la ville et qui desservent nombre de yaodong, dont certains possèdent de grandes terrasses qui surplombent la ville.

Troglos de chine 1
La vie quotidienne s’exporte aussi à l’extérieur de chez soi. Lorsque les pluies diluviennes s’abattent sur la ville, c’est avec peine qu’on se déplace sur ces chemins torturés par le ravinement.

Troglos de chine 1
Les constructions qui essaiment à flanc de colline font preuve d’une savoir faire ancestral et de techniques bien spécifiques comme l’art de bâtir les voutes.

Troglos de chine 1
Une idée à combattre est celle qui lie ce mode de vie à la pauvreté et à la pénurie. L’habitat qui s’y est dév eloppé est celui d’une région riche, considérée comme le berceau de la civilisation chinoise.

Troglos de chine 1
Le tailleur de pierre a un rôle prépondérant dans la construction d’un yaodong, c’est lui, le maitre d’œuvre, celui qui enrichira aussi l’extérieur des façades

Troglos de chine 1
Le yaodong s’est installé dans les villes. On est loin de l’image primitive de la caverne. Il ne se compose plus de deux, trois ou cinq long, mais toutes sortes de bâtiments , écoles, temples, bureaux administratifs.

Troglos de chine 1
Il y a aussi les yaodong de la Longue Marche, rentrés dans la mythologie révolutionnaire comme c’est le cas à Yan’an. On dit que Mao y séjourna une petite quinzaine d’années.

Troglos de chine 1
La légende est maintenant ancrée dans la population. Sur les lieux de naissance de la Longue Marche,
se sont installés les rituels touristiques proposés aux chinois eux-mêmes.

Troglos de chine 1
Nous sommes dans les quartiers révolutionnaires de WANGJIAPNG, où l’on peut se rendre compte de la nette amélioration des conditions de vie de Mao et de ses camarades de haut rang.

Troglos de chine 1
« Terre jaune, Tes maisons en sortent, et ton peuple s’y enfouit » 1809. Briques et Tuiles, Victor Segelen.

Troglos de chine 1
les yaodong de masse envahissent les abords des villes telles que Yan’an ou Yanchuan. On peut parler de yaodong contemporains, une mutation abordée dans les années 1960, qui ont intéressé les pouvoirs publics.

Troglos de chine 1
les yaodong de masse envahissent les abords des villes telles que Yan’an ou Yanchuan. On peut parler de yaodong contemporains, une mutation abordée dans les années 1960, qui ont intéressé les pouvoirs publics.

Troglos de chine 1
La question est d’actualité comme dans tous les pays atteints par la modernité de la survie ou non d’un patrimoine séculaire. La Chine aussi est dans cette dynamique


Légendes inspirées de l’ouvrage « Voyage dans la Chine des Cavernes » Serge Sibert et Jean-Paul Loubes Arthaud


Rédigé par L' équipe des Troglonautes le Samedi 12 Février 2011 à 18:41 | Lu 876 fois