Troglo-monopoly à la marocaine

Troglo Loisirs


Merci au “Pape des troglos” (Bernard Foyer) ! C’est à cause de lui tout ça ! On a craqué pour les grottes marocaines, qui se révèlent un veritable terrain d’expérimentation. Exposition, humidité marine, tout ça, tout ça… Alors on bâtit nos châteaux de sable…
On a commencé par acheter “la rue de Belleville” et… surtout “la rue de la Paix”…
Tout a débuté par un voyage d’étude sur les traces de Nanard (“allez viens z’y mon gars!...). Résultat on a craqué : devant la mer, derrière le sable et les dunes. Et rien d’autre. Alors on a pris nos pelles, rateau et seau…


Le Ceffa Medfouna" (poulet enterré)

Il y a le “Ceffa Medfouna”, domaine privé, mon tonneau de Diogène ! Là on est comme j’aime : confort minimaliste, rien d’inutile, tout est à portée de main, y compris le poisson offert par nos voisins, les pêcheurs locaux. Sans électricité dis donc !

Troglodune 1

“Mister trog ! on joue au Monop (pas monoprix, mais abordable) Et toc! On crée “Troglodune© » Là c’est top ! enfin presque… pas mal de travaux, Lady Trog qui veut son « hammam »…, les panneaux solaires, un système anti humidité « breveté Momo » (un pote).
Là on est des pros… relevé du terrain, étude des contraintes du sol. La chanson on connaît. Sauf qu’il faut aller compléter le refrain tous les deux mois ! Chouette ! je bouge. Et ça avance. On prend le temps. Pour satisfaire notre future clientèle.

Troglodune 2

“Lady Trog ! on joue au Monop (pas miniprix, mais négocié) Et toc! Deux grottes situées “Rue de la Paix”, sans beaucoup de travaux, juste de l’aménagement, style “earthship” (ça c’est depuis le Colorado… à suivre). Pour satisfaire notre future clientèle.

Voilà où l’on en est. Alors si vous êtes pêcheurs, amoureux de la nature brute et insoumise, randonneurs, parapentistes, où encore des “Diogène” en puissance, patience, patience, les Trogs vous préparent un  (des) lieux uniques.


A  bientôt
 
Rejoignez nous sur notre page facebook : https://www.facebook.com/troglonautes
Vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime”.
 


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Jeudi 7 Mai 2015 à 08:59 | Lu 276 fois