Troglo et Image


A l’heure ou Saumur se fait médiatique, réfléchissons sur l’Image véhiculée par les troglos, notamment saumurois. Tout reste à faire, pour modifier la vision passéiste profondément ancrée dans les consciences. Peut être est il vraiment temps de communiquer différement sur cette forme d’habitat… primitive. Gentil « petit coup de gueule » de Mister Trog.


Responsabilités partagées

Troglo et Image
Si les médias colportent et diffusent au plus grand nombre, toutes sortes d’informations, ils contribuent également à véhiculer un certain nombre de valeurs. Ainsi, la prise de conscience de notre patrimoine troglodytique commence t’elle d’évoluer au travers de manifestations caractéristiques. Merci aux Rendez-Vous troglos, merci aux différentes télévisions qui ont permis ces focus successifs depuis quelques années. Les troglos sortent de l’ombre. Très bien.
Chacun a sa part de responsabilité dans l’Image des troglos que l’on cherche à valoriser. Que ce soit nos élus, nos partenaires ou les acteurs-moteurs, tous portent un certain regard sur le phénomène troglodytique. Un regard, confortable, parfois teinté d’autosatisfaction.

Image passéiste

Troglo et Image
Depuis quelques années, les télévisions se succèdent sur notre territoire, pour faire découvrir et connaître notre « identité » troglodytique, en pleine construction. Voyez ce que l’on peut faire en troglo ! on y vit bien. Déferlement d’images depuis peu (3-4 ans), c’est que nous avons déjà nos « modèles », confortés et confortables, ancrés dans la douce quiétude angevine. Et les figures déjà emblématiques s’installent dans le passé, et dans une communication redondante, peut être par peur du changement, et surtout parce que l’ image sécurisée est déja figée. Pour moi, elles sont déjà « dé-passées ».

Image moderne, vivante

Troglo et Image
Sortons de l’ornière. Le troglodytisme est vivant, en mouvement perpétuel, et en devenir. Valeur refuge depuis l’aube des temps, il connaît une ressurection sur toute la planète en quète de « développement durable ». Mais le risque n’est pas sans pépins, tout reste à faire, et à démontrer.
Il serait temps de valoriser les efforts fournis par nombre d’acteurs nouveaux. Ceux ci fortement motivés contribuent par leurs investissements à modifier cette Image : un jeune couple s’est engagé à Gennes dans une aventure multi décennale, deux retraités à saint Etienne de Chigny ont obtenu des subventions pour ouvrir leur «gite»…

Enfin !

Troglo et Image
Les trogs ont assisté au tournage réalisé par une télévision nationale et qui sera diffusé d’ici quelques mois. Pour une fois, nous sortons des sentiers battus : il s’agit de « la troglo à plume », nos voisins, des « troglos » vrais de vrais, investis dans ce projet de restauration qui mérite valeur d’exemple, que vous aurez l’occasion de découvrir sur vos écrans prochainement. Les cas sont nombreux qui mériteraient d’être plus souvent « montrés du doigt ». C’est ainsi que l’image du paysage identitaire du saumurois se… consolidera.


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Jeudi 18 Octobre 2012 à 12:22 | Lu 336 fois