Travaux troglos chez les Trogs : une surprise de taille (1)


Après les étages enfin habitables et réaménagés, nous nous attaquons au rez-de-chaussée : la transformation d’un salon en salle à manger, prévue pour une dizaine de personnes, et dans le mur, creusement d’une bibliothèque à même la tuffe. Chaque pièce réserve ses surprises.


Avant...

Travaux troglos chez les Trogs : une surprise de taille (1)

Un rez-de-chaussée surprenant

Travaux troglos chez les Trogs : une surprise de taille (1)
Lors de sa construction, la maison a été adossée à la roche : sur les deux étages, le mur du fond présente des caractéristiques différentes. Tout en haut, dans la chambre à l'esprit  “sextantio” (cf articles sur Matera), une épaisse maçonnerie de tuffeau retient la terre du dessus (qui appartient à notre voisin). Au premier étage, c’est la roche-mère qui affleure. Au rez-de-chaussée, le mur que nous modifions pour y creuser deux bibliothèques révèle un amoncellement compact de moëllons, sans doute empilés là pour combler un vide (une cavité, voire une ancienne cheminée ? Certaines pierres noircies et rosées le laissent supposer). La première surprise se revèle être une niche aux proportions religieusement parfaites ...  Hélas, la statue qu'elle devait abriter a disparu. La maison est située entre le château de Parnay et  l’ancien  "prieuré des Roches" de notre voisin. Tout cela devait ne former qu'un seul ensemble autrefois... Nous ne sommes pas loin non plus de l'église de Parnay.  Les murs remis à nu dévoilent plusieurs portes voûtées... Que de questions sans réponse... à suivre.

A vos marques, prêts, partez!

Travaux troglos chez les Trogs : une surprise de taille (1)
Il s’agit de transformer la pièce en salle de réception.
Première étape : mise à nu de la pièce en demontant les anciennes parois de brique qui cachaient le noble tuffeau, dégagement des moëllons entre les piliers de pierre appareillées et pose de linteaux et d'étagères pour former 2 bibliothèques ; remise en état des enduits ;  réinstallation du réseau électrique et implantation de spots lumineux derrière la bibliothèque.
Deuxième étape : on coule au sol  une chappe de béton ciré, incrustée de tuffeau et d’ardoise. A noter que, pour faire respirer le tuffeau à sa base, la dalle sera disjointe du mur et “gravillonnée". Autre option pour le sol : nous devons le sonder au cas où  les vilains carreaux actuels ne recellent un ancien dallage de pierre...
Troisième étape : l’élargissement de la porte, afin de relier le salon et la salle à manger, par une large ouverture voûtée, cela pour obtenir des volumes plus spacieux et une perspective plus profonde.

La découverte du jour, vidéo



Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Mardi 4 Septembre 2012 à 07:56 | Lu 670 fois