Rochemenier, un village pas comme les autres (1)


Troglos de plaine à plaisir à quelques encablures de Doué la Fontaine : si vous ne savez pas ce que sont les troglos de plaine, partez donc au village de Rochemenier pour y découvrir ce bourg d'aspect étrange : le village souterrain y est deux fois plus important que le village de surface. Vous étes en plein cœur du Gennois, là ou au 10ème siècle toutes les demeures sont troglos ou semi troglodytiques.
Aujourd’hui, vous pouvez visiter deux fermes souterraines avec dépendances et habitations creusées.


D’Emile Breton à Victor Leray

Rochemenier, un village pas comme les autres (1)
Tout part de la volonté de deux hommes, Emile Breton, ancien maire de la commune et Victor Leray, gestionnaire du site accompagné de son épouse, tous les deux à la retraite . La première est de l’ordre de l’initiative, celle de la création autour d’une idée peut-être improbable à l’époque : faire revivre un site abandonné. La seconde repose sur la motivation profonde d’un « troglonaute » avant la lettre, passionné, Victor Leray.
Acheté en 1965, Emile Breton décide de réhabiliter cet ensemble voué à la déshérence en aménageant ces caves en vue d’une exploitation touristique. Les anciennes fermes deviennent des « appartements témoins » d’une époque au riche passé. Nous sommes là au cœur de l’essence du troglodytisme rural, très présent dans cette partie du territoire à l’image de la reprise de site orchestrée par Bernard Foyer, propriétaire de la ferme de la Fosse.
Passionné de longue date de troglos, Victor Leray prend l’affaire en main et accueille aujourd'hui plus de 60 000 visiteurs nationaux et internationaux chaque année.

Les appartements témoins

Rochemenier, un village pas comme les autres (1)
Si vous voulez vous faire une idée précise de l’utilisation de l’espace soutterrain aux 17ème et 18ème siècles, rendez-vous au « village troglodytique » de Rochemenier. Vous y découvrirez granges, celliers, étables, bergeries et chambres à coucher, réagrémentées selon les besoins de l’époque. Et vous pourrez vous imaginer vivre selon le troglodytisme de « grand papa », le mot n’existant pas à l’époque, parlons donc de caves demeurantes, bétail et matériel sous roche, à l’abri des intempéries et autres vicissitudes. Voyage dans le temps. Nous sommes au 21ème siécle à la recherche de trésors ou de mémoire perdue. Les habitats et leur environnement ont été reconstitués ici, grâce à la volonté de Victor, pour notre plus grand plaisir.
 

Les Trogs ont décidé de faire parler Victor Leray

Victor est de longue date le gestionnaire attitré du site. Il est aujourd'hui à la retraite, enfin presque... En attendant son successeur, il fait ... des jours supplémentaires!


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Jeudi 15 Novembre 2012 à 06:33 | Lu 429 fois