Risques et communication


Les Trogs se sont risqués à Lyon! Les 28 et 29 novembre derniers, s’est tenu le Forum des Irisés à l’Hôtel de la Région, à l’initiative de la Région Rhône-Alpes. Une bonne centaine de participants ont animé les deux jours de sessions plénières et d’ateliers thématiques. Il s’agissait dans le cadre des “risques majeurs” d’échanger autour du thème “Comment communiquer sur les risques?” en s’appuyant sur des expériences locales dont certaines ont été retenues et nominées par d’éminents spécialistes.


La région Rhone-Alpes, risques tous azimuths

Risques et communication
La Région regroupe huit départements : l’Ain, l’Ardèche,la Drôme, l’Isère, La Loire, le Rhône, la Savoie et la Haute Savoie. La capitale en est Lyon et son agglomération qui possède une activité économique et industrielle des plus importantes  (pétrochimie, métallurgie…). Rhône-Alpes s'étend du Massif Central à l'ouest jusqu'aux Alpes à l'est. Entre ces deux ensembles montagneux se trouve la vallée du Rhône. La région se trouve ainsi particulièrement exposée aux risques, quelqu’en soit la nature : risque technologique, risque industriel, mais aussi mouvements de terrains, avalanche… Terrain idéal pour la cinquième édition de ce forum initié par Le Ministère de l'Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, la Région Rhône-Alpes et IDEAL Connaissances qui a pris en charge l’organisation.

Une enquête des Trogs

Risques et communication
Bien sûr, nous étions friands d’infos sur les risques mouvements de terrains, mais l’important était de savoir quelles dynamiques et stratégies de communication pouvaient être imaginées dans des régions soumises à toutes sortes de risques. Nous avons donc fait le choix de nous intéresser plus particulièrement à la deuxième journée.

 Au programme
 
Comment conserver et utiliser la mémoire des événements passés pour mieux appréhender le risque et sensibiliser les populations? :  par la consultation d’archives, par la diffusion de documents émanents des services de l’état, ( DICRIM, Document d'Information Communal sur les Risques Majeurs), grâce à des réunions publiques destinées aux populations locales ou de passage). Les associations locales, véritables relais de sensibilisation, ont aussi leur rôle à jouer. La création de RCC  (Réserve Communale Civile - équipe de surveillance et d’intervention) peut apporter sa contribution comme c’est le cas pour la ville de Nice.
 
Comment informer et communiquer? Par le web, ainsi la Croix Rouge qui a développé une “appli qui sauve” intégrée aux portables, en créant un guide  de gestion territoriale accessible aux collectivités et qui peut notamment diffuser la législation en vigueur. Cela peut faire aussi l’objet d’un jeu pour petits et grands comme le SRIK (diffusé par la société Minirisk)
Quant à l’Etat, il est en train de refondre complètement son site (au terme d’un audit qui concerne toutes les préfectures, ce qui devrait rendre le site plus cohérent , lisible, pratique et rigoureusement informé.

Assises nationales des risques, janvier 2011

Risques et communication
Plusieurs forums, assises se déroulent ainsi chaque année sur le territoire et permettent de savoir à tout un chacun quelles sont les différentes solutions, et initiatives mises en place pour appréhender es risques. Le prochain temps fort doit se dérouler à Bordeaux. Pour la première fois en France, les Assises nationales des risques naturels réuniront l’ensemble des acteurs (collectivités, services de l’Etat, associations…), pour estimer les risques auxquels les communes sont exposées et définir les outils pour s’en protéger et y faire face. 
Nous irons donc à Bordeaux !
 
Quelques notes intéressantes à votre disposition  :

Les sites "majeurs"
http://www.interieur.gouv.fr qui fait l'objet d'une refonte totale
http://www.risquesmajeurs.fr un site primordial pour ceux que cela peut intéresser

Les documents  télechargeables :

livret_risques_majeurs.pdf livret risques majeurs.pdf  (9.35 Mo)
mouvements_de_terrains.pdf Mouvements de terrains.pdf  (2.92 Mo)



Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Mardi 13 Décembre 2011 à 09:12 | Lu 417 fois