Renaissance aux Carrières de Lumières, Les Baux de Provence

Art en troglo


Si Les Perrières inaugurent un nouveau spectacle à Doué-la-Fontaine (49), Les Carrières de Lumière aux Baux de Provence (13) ne sont pas en reste : Le nouveau spectacle intitulé "Les géants de la Renaissance" convoque Michel-Ange, Raphaël et Léonard de Vinci dans les spectaculaires carrières du Sud de la France.


De l'âge de pierre à la pointe de la technologie

"Rendons à César ce qui est à César" : c'est aux Baux-de-Provence que sont nés les premiers spectacles de la "Cathédrale des Images" plongeant le visiteur dans un univers onirique multimedia : la roche devient écran de cinéma, du sol au plafond et se transforme en boîte à images. Le Château de Brézé avait  d'ailleurs monté sur ce modèle un spectacle en diaporama racontant la vie des carrières et des troglodytes.

Mais depuis ces premiers spectacles de mise en image de la roche,  la technique a progressé à grands pas et le dernier du genre utilise les grands moyens : près de 100 serveurs informatiques, un système de câblage totalement camouflé , un son synchronisé avec l'image et de qualité exceptionnelle qui aurait nécessité un investissement de près de 2 millions d'euros. Ces techniques numériques de pointe sont ici au service de l'art, et plus précisément de l'histoire de l'art : Le spectateur se trouve plongé à l'intérieur des oeuvres des 3 génies de la Renaissance, Léonard, Raphaël et Michel-Ange : La Joconde, la Cène, l'Annonciation... et autres tableaux se succèdent en abîme au fond de ce dédale de pierre.

Du Testament d'Orphée aux carrières de Lumières

L'image numérisée "colle" à la roche comme une seconde peau. La luminosité renouvelée et la définition démultipliée permettent de restituer les détails et les délicates couleurs des drapés de la Chapelle Sixtine. La déambulation prend en compte le séquencement des images et le relief de la roche. Ce travail remarquable est l'œuvre du réalisateur Gianfranco Iannuzzi, entouré de collaborateurs de talents, et d'Augustin de Cointet de Fillain, directeur des Carrières de Lumière. Leurs premiers spectacles remontent aux années 1990, autant dire, la Préhistoire en termes technologiques.
 
Cet exemple d'utilisation d'anciennes carrières de calcaire - le site fut exploité jusqu'en 1935 - au milieu de nulle part, est probablement l'un des premiers exemples de valorisation et de réussite d'un site souterrain. Il est vrai que le lieu était connu des artistes et avait attiré des peintres et des poètes, dont Picasso, Van Gogh, le photographe Lucien Clergue et le poète cinéaste Jean Cocteau qui y tourna "Le Testament d'Orphée" en 1959.

A ne pas manquer!

L.T.




 

"Michel-Ange, Léonard de Vinci, Raphaël - Les géants de la Renaissance"
du 6 mars 2015 au 3 janvier 2016.
Carrières de Lumières, Route de Maillane, 13520 Les Baux-de-Provence
04 90 54 47 37
www.carrieres-lumieres.com


Rédigé par Renée Frank le Samedi 4 Avril 2015 à 16:46 | Lu 412 fois