Quizz troglo 1 Fontis


Fontis. Et oui, c’est la bonne réponse ! Vous gagnez votre premier bon point.
Alors, c’est quoi ? Il s’agit de “fontis”. De beaux exemples s’offrent à votre regard à Montsoreau, rue des perreyeurs, Souzay-Champigny ou encore à Dampierre. Ils vous livrent des univers uniques, des visions très romantiques, des mondes disparus...


Définition

Un fontis est un effondrement du sol en surface, causé par la détérioration souterraine progressive des terrains porteurs. La pression des terrains de recouvrement et/ou la circulation des fluides peuvent, dans une cavité enfouie provoquer  la détérioration du “ciel” et des piliers de soutènement et entrainer à terme deux types d’effondrements en surface :
  • des effondrements localisés (les fontis)
  • des effondrements généralisés
 

Description du phénomène

Quizz troglo 1 Fontis
« Les fontis se produisent lorsque les bancs du toit sont peu résistants et surmontés de terrains aux caractéristiques mécaniques caractéristiques médiocres ou de sols meubles, par exemple des couches à porosité importante, susceptibles de tassement mécanique par action de la gravité et/ou par retrait des fluides et gaz interstitiels. Le mécanisme d'effondrement s'initie par la rupture progressive des premiers bancs du ciel de la cavité en profondeur, par flexion ou cisaillement, à proximité du front de masse — généralement au milieu des galeries et a fortiori au carrefour de galeries — ou à l'endroit où le ciel de la carrière a la plus grande portée. Le processus se développe ensuite verticalement : les couches successives s'effondrent progressivement, ce qui donne lieu à la formation d'une cloche de fontis et à une pyramide d'effondrement au sol de la cavité affectée.
On peut assister plus ou moins rapidement à la venue à jour du vide ainsi formé, ce qui constitue le fontis à proprement parler. Si le rapport entre l'épaisseur des terrains de recouvrement et la hauteur des vides formés est tel qu'il y a colmatage du fontis par foisonnement des matériaux au sol, on n'assiste qu'à des décompressions plus ou moins importantes des terrains en surface — creux et déflations en cuvette qui peuvent causer des dégâts sérieux selon leur amplitude. En cas d'effondrement, les dégâts ne se font pas sentir que sur la zone éboulée : le fontis occasionne un périmètre de terrains « décomprimés » environnants, avec des tassements voire des glissements majeurs si les terrains sont peu rigides mécaniquement. »
 
Il existe des réseaux complexes de fontis reliés entre eux, ainsi les ruelles souterraines de Souzay-Champigny qui sont souvent d’anciennes galeries d’extraction effondrées.


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Mercredi 7 Novembre 2012 à 05:31 | Lu 335 fois